L'atmosphère de Neptune

Aperçu général de l'atmosphère de Neptune

L'aspect de l'atmosphère nous est familier lorsque l'on regarde les clichés envoyés par la sonde Voyager 2 en 1989. La couleur bleue de l'atmosphère et le blanc des nuages pourraient nous faire penser à une nouvelle Terre. Hors, il n'en et rien. Neptune est une géante gazeuse à l'instar de Jupiter, Saturne ou encore Uranus. L'absorption de la couleur rouge par le méthane atmosphérique confère à Neptune sa couleur bleue. Les nuages blancs sont des cirrus de haute altitude. Tout comme sur Jupiter, on observe la présence de plusieurs taches dont la fameuse Grande Tache sombre, un tourbillon anticyclonique aux dimensions initiales de 13 000 × 6 600 km.

La Grande Tache Sombre

La Grande Tache Sombre est un gigantesque anticyclone localisé par 22° Sud et prend forme dans la troposphère à basse altitude. Contrairement à la Grande Tache Rouge de Jupiter, sa durée de vie est beaucoup plus limitée comme en témoigne les clichés pris à différentes périodes.

Son sens de rotation est inverse à celui des aiguilles d'une montre et elle met 18 heures pour accomplir un tour complet de la planète à contre sens, d'Est en Ouest. En bordure, les vents soufflent à plus de 2 500 km/h, ce qui en fait la tempête la plus rapide du système solaire.

Coupe de Neptune
Coupe de Neptune - Photo CNES/P. Volvert (Agrandir)

Les nuages blancs

La Grande Tache sombre creuse sa dépression dans la haute atmosphère et jette dans le ciel des cirrus blancs qui se subliment en quelques heures. Ces nuages surplombent l'atmosphère à une hauteur estimée à 50 km au-dessus de celle-ci et se déplacent à grande vitesse. Les nuages sont constitués de cristaux de méthane sont encore présents après 36 heures, soit l'équivalent de deux tours la planète.

Origine du vent de Neptune

Le noyau de Neptune émet 2,7 plus d'énergie que ce que la planète n'en reçoit du Soleil. L'atmosphère, très froide en périphérie (environ - 223° C) est surchauffée en profondeur et doit évacuer ce surcroît d'énergie. Il s'ensuit un bouillonnement intense qui engendre les vents les plus rapides du système solaire. Ils peuvent souffler jusqu'à 2 100 km/h.

Composition atmosphérique de Neptune

Neptune, même si elle n'atteint pas la taille de Jupiter, n'en reste pas moins une géante gazeuse. Son noyau rocheux est entouré d'une couche de gaz ionisé. Cette couche est, elle même, recouverte par une couche de gaz. L'atmosphère supérieure englobe le tout. Elle est composée essentiellement d'hydrogène (80 %), d'hélium (18 %) et de méthane (2%). Le restant est réparti entre le monodeutérométhane, l'éthane, l'hydrogène sulfuré, le monoxyde de carbone, l'ammoniac, l'acétylène, l'eau, le dioxyde de carbone et le cyanure d'hydrogène.


Sources

Sur le même sujet