Les anneaux de Neptune

01-01-2017 Philippe VOLVERT

Aperçu général des anneaux de Neptune

Tout comme les autres planètes géantes de notre système solaire, Neptune possède un système d'anneaux. Bien que soupçonnés depuis 1846, il faudra attendre 1968 pour avoir les premiers indices prouvant son existence. Mais c'est lors du survol de la planète par la sonde Voyager 2 en aout 1989 que les scientifiques auront la confirmation définitive.

Sur Neptune, on en compte cinq mais sont très loin d'être aussi spectaculaires que ceux de Saturne. Ils sont essentiellement constitués de poussières dont la taille est de l'ordre du micromètre, les rendant à peine visibles. Les parties les plus denses sont comparables aux parties les moins denses des anneaux principaux de Saturne.

Ils ont été baptisés du nom des astronomes qui ont contribué à une meilleure connaissance de la planète.

Répartition des anneaux

  • Anneau de Galle: Anneau interne, étroit et peu visible de 2 000 km de large. Il s'étend à 17 200 km au-dessus de la limite supérieure de l'atmosphère de Neptune
  • Anneau Le Verrier: Anneau brillant malgré ses dimensions. Il s'étend sur 113 km à 28 200 km au-dessus de Neptune et n'aurait qu'une épaisseur variant entre 200 et 700 m. Sa bordure intérieure longe l'orbite de la lune Despina. Cette dernière nettoie le bord de l'anneau des poussières environnantes, le rendant plus net et tranchant.
  • Anneau de Lassel: Anneau le plus large du système neptunien. Il est constitué d'une fine couche de matière de 400 m environ, peu dense qui s'étend de Le Verrier à Arago entre 32 200 km et 36 200 km au-dessus de la planète.
  • Anneau Arago: L'anneau Lassell présente un petit pic de luminosité près du bord extérieur, situé à 57 200 km de Neptune et d'une largeur de 100 km.
  • Anneau Adams: Depuis la Terre, l'anneau Adams semble être constitué de cinq arcs ou segments d'anneaux longs de 1 000 à 10 000 km, assez proches les uns des autres, situés sur leur trajectoire orbitale le long d'un arc de 45°. Quatre d'entre eux ont été baptisés du nom de la devise française « Liberté », « Egalité 1 », « Egalité 2 » et « Fraternité ». Le dernier a reçu le nom de « Courage ». En analysant les images prises par la sonde Voyager en 1989, il s'avère que les arcs sont les parties les plus denses et donc les plus brillantes de l'anneau Adams particulièrement ténus. A ce jour, les scientifiques n'ont pas pu trouver une explication définitive à ce phénomène mais la présence de lunes aux abords de l'anneau pourrait y jouer un rôle.
Arcs de Neptune
Arcs dans l'anneau Adams (de gauche à droite: Fraternité, Égalité, Liberté), ainsi que l'anneau Le Verrier à l'intérieur - Photo NASA

Sources

Sur le même sujet