Le vaisseau du programme Vostok

01-04-2019 Philippe VOLVERT

Historique du vaisseau Vostok

Au lendemain de l'exploit des premiers satellites en orbite autour de la Terre, les responsables du programme spatial décident de franchir un cap supplémentaire, envoyer un homme dans l'espace. Le projet vise deux objectifs : avancer dans la conquête spatiale et assoir la supériorité de l'Union Soviétique face aux Etats-Unis. En pleine période de « Guerre froide » ce dernier point prédomine sur toutes autres considérations et devient même l'une des priorités nationales une fois que la NASA s'est lancée dans la course.

Les premières études pour un vol habité remontent à août 1958 mais ce n'est qu'en décembre 1959 que le projet est officialisé par un décret du gouvernement soviétique. Le vaisseau Vostok s'inspire fortement des satellites de reconnaissance Zenit en cours de développement. Et pour cause, les satellites espions sont constitués d'une partie récupérable qui sera indispensable pour ramener sur Terre le cosmonaute. Ce choix est également motivé par soucis de sécurité. A cette époque, la fusée R-7 manque de fiabilité, tout comme les engins spatiaux placés en orbite. Après moult débats, il est décidé de simplifier au maximum le vaisseau qui emportera le cosmonaute ainsi que le plan de vol. Par soucis de sécurité, il est décidé d'équiper le Vostok d'un siège éjectable qui sera utilisé en cas d'anomalie durant le lancement mais également pour extirper le cosmonaute avant l'atterrissage lors d'un retour sur Terre nominal en fin de mission. Aucun passager du Vostok n'a atterri à bord de son vaisseau. Ils se sont tous éjectés pour se poser en parachute.

Groupe numéro 1 des cosmonautes
Photo du premier groupe de cosmonautes en compagnie de l'ingénieur principal Sergeï Korolev - Photo Roscosmos (Agrandir)

En parallèle au développement du vaisseau Vostok, le processus de sélection des futurs cosmonautes est lancé. Le choix se porte sur des pilotes de l'armée de l'air, plus habitués aux accélérations importantes. Contrairement aux Etats-Unis qui privilégient des pilotes ayant déjà une carrière derrière eux, l'Union Soviétique préfère des pilotes plus jeunes. En février 1960, la sélection finale réduit à vingt recrues le nombre de cosmonautes sélectionnés. L'entraînement commence aussitôt pour aboutir à la désignation de Youri Gagarine comme premier cosmonaute à s'envoler pour l'espace, deux jours avant le lancement.

A compter de mai 1960, des prototypes de vaisseaux Vostok sont testés sous la bannière Korabl-Sputnik. Sept missions sont réalisées jusqu'en mars 1961 avec un taux de réussite de 43 % (lancement et retour compris). La fiabilité très médiocre du matériel d'époque est cachée aux citoyens. En Occident, seules les réussites sont rendues publiques, donnant une fausse impression de supériorité du bloc de l'Est. Les enjeux sont tels que l'Union Soviétique fait passer la sécurité des cosmonautes après la politique et la propagande. C'est dans ces conditions que le premier vol habité est organisé.

Gagarin à bord de Vostok 1
Le cosmonaute Yuri Gagarin à bord du vaisseau Vostok 1 quelques instants avant son départ pour l'espace - Photo sciencemuseum.org.uk (Agrandir)

Le 12 avril 1961, le cosmonaute Youri Gagarine devient le premier homme à s'envoler pour l'espace. A bord de son vaisseau Vostok 1, il effectue une orbite autour de la Terre. Sa mission se termine 108 minutes après le décollage du cosmodrome de Baïkonour.

La mission de Gagarine est suivie par cinq autres, permettant à l'Union Soviétique de réaliser d'autres grandes premières:

  • Vostok 2: mission dépassant une journée dans l'espace
  • Vostok 3 / Vostok 4: vol simultané de deux vaisseaux
  • Vostok 5 / Vostok 6: réédition de Vostok 3 et 4 avec à bord de Vostok 6 la première femme de l'espace, la cosmonaute Valentina Terechkova

Au retour de la mission Vostok 6 le 18 juin 1963, le programme Vostok totalise 15 jours 22 heures 12 minutes de vol dans l'espace.

Architecture de Vostok

Vostok en chiffres

  • Nombre de passager: 1
  • Masse totale: 4 730 kg
  • Longueur totale: 4,40 m
  • Diamètre du module de descente: 2,30 m
  • Masse du module de descente: 2 460 kg
  • Equipage éjecté à 7 km d'altitude
  • Longueur module service: 2,25 m
  • Diamètre du module de service: 2,43 m
  • Masse du module de service: 2 270 kg
  • Volume habitable: 1,70 m3
Vaisseau Vostok
Le vaisseau Vostok en configuration pour son lancement dans l'espace - Photo bisbos.com/P. Volvert (Agrandir)

Sources

Sur le même sujet