Première activité extravéhiculaire de l'année

15-01-2016 Philippe VOLVERT

Les astronautes Tim Kopra et Tim Peake ont réalisé la première sortie extravéhiculaire de l'année. Prévue pour durer six heures trente, elle aura cependant été écourtée en raison de la présence d'eau dans le casque de Kopra.

L'objectif principal consistait à remplacer un régulateur de tension en panne afin de remettre sous tension l'une des huit unités de puissance qui transfère l'énergie électrique produite par les panneaux solaires.

Une fois cette tâche accomplie, les deux astronautes se sont attelés aux tâches secondaires. Dans un premier temps, Peake a déroulé du câblage qui sera nécessaire lors de l'installation des futurs systèmes d'amarrage IDA pouvant accueillir les futurs vaisseaux habités américains. Pendant ce temps, Kopra a réinstallé un évent non propulsif de gaz sur la coque du module Tranquility qui avait été supprimé l'année dernière. C'est à ce moment que Kopra a signalé la présence d'eau dans son casque. Après l'incident avec l'astronaute Luca Parmitano en juillet 2013, la NASA ne veut plus prendre aucun risque et a demandé aux deux astronautes de retourner à bord de l'ISS. La quantité d'eau dans le casque se révélant moins importante, aucune procédure d'urgence n'a été enclenchée. Les astronautes ont pu ranger l'outillage et ont respecté le protocole d'une fin de sortie véhiculaire normale. La trente-cinquième sortie réalisée par la NASA depuis l'ISS s'est officiellement achevée après une durée de 4 heures et 43 minutes.

A l'intérieur du sas Quest, un échantillon d'eau a été prélevé pour examen et les données des capteurs seront analysées pour déterminer l'origine de l'eau. Il se trouve que la combinaison portée par Kopra est celle-là même portée par Parmitano lors de l'incident de 2013. Depuis, plusieurs corrections avaient été faites et elle avait été utilisée sans incident en décembre dernier.

Sur le même sujet