Le vol d'adieu d'Atlantis

14-05-2010 Philippe VOLVERT

Atlantis s'est élancée pour la dernière fois à l'assaut des étoiles. La navette spatiale américaine a décollé ce vendredi à 18 heures 20 TU du Kennedy Space Center pour la mission STS-132. Pour son ultime mission qui devrait durer 12 jours, 6 astronautes ont embarqué. . Ils doivent s'amarrer à l'ISS dimanche afin d'y assembler MRM-1 (Mini Research Module 1). Il sera assemblé à la partie russe de la station et plus précisément sur le noeud de jonction entre les modules Zvezda et Zarya sur le port d'attache faisant face à la Terre. Ce module est équipé sur ses flans de pièces qui seront montées sur le module Multipurpose Laboratory Module qui sera lancé en 2012 par une fusée Proton. Ces pièces sont le bras robotisé ERA de fabrication européenne et un radiateur. Au cours de la mission, 3 sorties sont prévues.

MRM-1 est un petit module de fabrication russe. Il a été construit par RSC Energia. Il mesure 6 m de long pour 2,35 m de diamètre, offrant 5,85 m³ de volume habitable. Il servira de lieu de rangement pour divers équipements ainsi que de sas d'amarrage pour les véhicules russes Progress et Soyuz.

Avec cette mission STS-132, Atlantis termine sa carrière commencée 25 ans plus tôt. C'est en effet en 1985 qu'elle réalise son premier vol, plus exactement le 03 octobre. Depuis, elle aura été 32 fois dans l'espace, accomplissant toute une série de missions. On se souviendra notamment de la mission STS-61B au cours de laquelle, des astronautes effectuent une sortie extravéhiculaire afin de tester un système d'assemblage de poutre. Après la pause imposée par l'accident de Challenger, Atlantis reprend du service. En 1989, elle sera la première navette à expédier dans l'espace des sondes d'exploration planétaire, dont la prestigieuse Galileo partie explorer la planète Jupiter de 1995 à 2003. A partir de 1995, Atlantis est utilisée essentiellement pour les amarrages avec la station russe Mir. Sept missions conjointes qui auront permis également d'effectuer la première relève d'équipage à l'aide d'une navette. Depuis 2000, les missions d'Atlantis sont exclusivement consacrées à l'assemblage de la station spatiale internationale. Entre 1990 et 2002, toutes les navettes (Columbia, Discovery et Endeavour) auront eu l'honneur d'être choisie pour un entretien du prestigieux télescope spatial Hubble. Seule manquait Atlantis sur le « tableau de chasse » du télescope. Ce sera chose faite en mai 2009 lors de la cinquième mission d'entretien de Hubble. Au terme de sa mission, Atlantis aura parcouru quelques 220 millions de kilomètres en 294 jours passés dans l'espace... Hail Atlantis !

Sources

Sur le même sujet