Sea-Launch Platform

01-01-2017 Philippe VOLVERT

Avant le rachat des parts détenues par RSC Energia par S7 Airlines, les installations de lancement Sea-Launch, se répartissaient en 3 parties: Long-Beach Port, Commander Cruizer et Odyssey Platform.

Le port d’attache était basé à Long-Beach en Californie. C’est là bas qu’étaient stationnés le navire et la plate-forme de lancement. C’était également là qu’étaient réalisées toutes les opérations de préparation des satellites. Ils étaient réceptionnés, vérifiés et remplis d’ergols avant d’être mis sous coiffe. Pendant ce temps, les différents étages du lanceur étaient assemblés dans la soute du navire Commander. La coiffe était ajoutée à la fin pour compléter le lanceur. Une fois l’assemblage terminé, la fusée était transférée vers la plate-forme Odyssey pour être stockée dans un hangar, le temps du voyage. A quelques jours du lancement, le navire et la plate-forme prenaient la mer pour rejoindre la zone de lancement située à l'Est des îles Kiribati, près de l’île Christmas ou Kiritimati dans le Pacifique. La fusée était sortie de son hangar, dressée sur sa table de lancement. A 5 km de là, les équipes dirigeaient les opérations qui se déroulaient de manière entièrement automatique. La chronologie finale était lancée 72 heures avant le H0.

Odyssey

Ancienne plate-forme pétrolière s'appuyant sur 10 piliers fixés à deux immenses flotteurs équipés de ballasts fournie par le norvégien Kvaerner. Au moment du lancement ces derniers sont remplis d'eau permettant à la plate-forme de s'enfoncer dans la mer et d'être stable. Odyssey est propulsé par des moteurs d'une puissance de 24 000 CV lui permettant d'avancer à la vitesse de 20 km/h. Pendant le voyage, la fusée est stockée dans un hangar. Pour le décollage, elle est sortie du hangar et dressée sur son socle de lancement.

Commander

Navire de 34 000 tonnes mesurant 203 m de long pour 32 m de large. Il est propulsé par 2 moteurs de 10 000 CV à la vitesse de 40 km/h. Il dispose d'une soute permettant de stocker jusqu'à 3 fusées Zenit. Il est équipé de façon à avoir une autonomie de 33 000 km. Pour les lancements il peut accueillir jusqu'à 280 personnes. Il dispose de deux salles de contrôle (une russe et une américaine) pour superviser les opérations de lancement mais aussi d'un restaurant, salons, salle de loisirs et d'une salle d'opération. Pour le lancement, il est stationné à 5 km de la plate-forme Odyssey pour des raisons de sécurités.

La zone de lancement sur la carte

Les installations de lancement

En gras sont les lanceurs qui partent encore des pas de tir concernés

Sources

  • Launch System Overview
  • Sea Launch user's guide
  • Wikipedia
  • Space Connection 27 - Les centres de lancements spatiaux

Sur le même sujet