Un équipage international en route pour l'ISS

06-06-2018 Philippe VOLVERT

Après le retour sur Terre de Soyuz MS-07 dimanche, c'est au tour de Soyuz MS-09 de prendre la direction de la station spatiale internationale. Le vaisseau est parti du cosmodrome de Baïkonour avec trois passagers à son bord dont l'astronaute allemand Alexander Gerst. Il est accompagné du cosmonaute russe Sergey Prokopiev et de l'astronaute américaine Serena Auñón-Chancellor. Tous deux vivent leur baptême spatial alors que Gerst en est à sa deuxième mission.

Après un décollage parfait à 11 heures 12 TU, le vaisseau mettra deux jours pour rallier l'ISS. L'amarrage au laboratoire orbital est prévu vendredi 08 juin à 13 heures 07. TU. L'évènement était à suivre en direct sur Destination Orbite.

L'équipage

Le commandant du vaisseau Soyuz MS-09 est le cosmonaute russe Sergeï Prokopyev. Né en février 1975 à Sverdlovsk en Russie, ce commandeur de bombardiers stratégiques Tu-160 est sélectionné comme cosmonaute en octobre 2010. Il intègre le groupe TsPK-15 et suis l'entrainement de base avant d'être désigné backup sur Soyuz TMA-18 en tant qu'ingénieur de bord puis Soyuz MS-07 en tant que commandant.

Serena Auñón-Chancellor remplace au pied levé Jeannette Epps prévue à l'origine comme astronaute des équipages Expedition 56 et 57. L'annonce a été faite en janvier 2018 par la NASA sans donner d'autres explications. Serena n'a eu que quelques mois pour se préparer pour cette mission de six mois à bord de l'ISS. Née à Indianapolis en avril 1976, elle intègre le groupe 20 des astronautes de la NASA en juin 2009.

Alexander Gerst est le plus expérimenté des trois occupants de Soyuz MS-09. Il est parti une première fois dans l'espace en 2014 en tant que membre des équipages 40 et 41. Il devrait prendre le commandement de l'ISS pour l'expédition 57 d'octobre à décembre 2018. Volcanologue et géophysicien de profession, il est sélection en mai 2009 dans le troisième groupe d'astronautes européens. Alexander est né à Künzelsau en Allemagne en mai 1976.

La mission Horizons

Horizons est le nom donné à la mission d'Alexander Gerst. Durant son séjour à bord de l'ISS, il travaillera sur plus de 50 expériences européennes, notamment pour étudier la physiologie humaine, la biologie et les rayonnements solaires. Il va également tester de nouvelles technologies.

Pour les tâches routinières, Alexander sera assisté par CIMON ( Crew Interactive Mobile companiON). Développé par Airbus en partenariat avec IBM, CIMON est un robot de cinq kilos conçu comme système d'assistance au vol et d'équipage et qui est basé sur l'intelligence artificielle. De forme sphérique, la structure du robot a été créée grâce à l'impression 3D. Il est équipé d'un écran sur lequel s'affiche un visage minimaliste ainsi que de caméras et des haut-parleurs. L'astronaute allemand est pour l'instant le seul avec lequel CIMON a été configuré pour communiquer.

L'une des premières tâches scientifiques d'Alexander consistera à recueillir des échantillons pour une expérience canadienne qui examine comment la moelle osseuse réagit aux vols spatiaux. Les résultats permettront de mieux appréhender le phénomène d'ostéoporose qui touche les personnes âgées.

Sources

Sur le même sujet