Retour sur Terre du vaisseau russe Soyuz MS-12

03-10-2019 Philippe VOLVERT

Le vaisseau russe Soyuz MS-12, transportant le premier cosmonaute émirati, ainsi que deux membres du 60ème équipage de la station spatiale, s'est posé jeudi matin dans la steppe kazakhe. L'atterrissage a eu lieu à 10 heures 59 TU au sud-est de la ville de Dzhezkazgan. Le cosmonaute russe Alexey Ovchinin, l'astronaute américain Nick Hague et le Spaceflight Participant Hazzaa Ali Almansoori sont revenus sur Terre après leur départ de la station spatiale internationale quelques heures plus tôt dans la matinée.

Hague et Ovchinin étaient partis le 14 mars dernier en compagnie de l'astronaute Christina Koch pour une mission de 203 jours dans l'espace au cours de laquelle ils ont accompli 3 248 orbites terrestres, parcourant près de 139 millions km. Koch n'est pas revenue en même temps que Hague et Ovchinin. Elle poursuit sa mission à bord du laboratoire orbital pour permettre aux chercheurs d'observer les effets d'un vol spatial de longue durée sur une femme en vue de missions humaines vers la Lune et Mars.

Pendant sa mission, Hague a réalisé trois sorties dans l'espace, totalisant 19 heures et 56 minutes d'activités extravéhiculaires. Quant à Ovchinin, il a effectué une seule sortie d'une durée de 6 heures et 1 minute.

En tant que membres d'Expedition 61, Hague et Ovchinin ont participé à des centaines d'expériences touchant divers domaines tels que la biologie, la biotechnologie, la physique, les sciences de la Terre. Parmi ces expériences, une étude a été réalisée sur des dispositifs imitant la structure et la fonction d'organes humaines. L'équipage s'est également intéressé au réchauffement climatique, notamment en mesurant la distribution du dioxyde de carbone sur Terre.

Pour Almansoori, ce retour sur Terre met un terme à son séjour dans l'espace qui avait débuté le 25 septembre dernier. Il avait décollé du cosmodrome de Baïkonour avec le cosmonaute Oleg Skripochka et l'astronaute Jessica Meir.

Coup d'envoi pour Expedition 61

Alors que Soyuz MS-12 s'éloignait de l'ISS, Expedition 61 débutait officiellement. Placé sous le commandement de l'astronaute italien Luca Parmitano, l'équipage aura fort à faire dans les prochaines semaines.

Deux séries de cinq sorties extravéhiculaires sont programmées sur le segment américain de l'ISS. La première se concentrera sur le remplacement des batteries lithium-ion. Elle débutera le 06 octobre avec le duo Morgan/Koch. Elle devrait s'achever le 25 octobre. La seconde s'attèlera à l'entretien du spectromètre magnétique Alpha AMS-02 dans le courant du mois de novembre, voire décembre en fonction des priorités du moment.

L'une de ces priorités sera très certainement le vol d'essai du vaisseau CST-100 Starliner développé par Boeing annoncé pour la même période. Avec le Crew Dragon, il doit rendre une certaine autonomie à la NASA en matière des vols spatiaux habités, perdue depuis l'arrêt des navettes en 2011. L'agence spatiale compte sur ces nouveaux moyens de transport pour envoyer ses astronautes dans l'espace.

Sources

Sur le même sujet