Progress MS-02 amarré à l'ISS

03-04-2016 Philippe VOLVERT

Le cargo de ravitaillement russe Progress MS-02 est arrivé à bon port en s'amarrant comme prévu samedi à 18 heures TU à la station spatiale internationale. Il transporte dans ses soutes quelques 2 500 kg de fret destiné aux occupants de l'ISS.

Le vaisseau était parti dans l'après midi de jeudi à bord d'une fusée Soyuz 2.1a lancée du cosmodrome de Baïkonour. Huit minutes et 48 secondes plus tard, il était libéré sur une orbite provisoire de 189 x 218 kg sur une inclinaison de 51,6°. Comme pour Progress MS lancé en décembre dernier, les responsables de l'agence spatiale russe avaient opté les procédures de rendez-vous classique avec un amarrage au bout de deux jours de vol. Roscosmos ne voulait prendre aucun risque avec un vaisseau qui présente plusieurs innovations par rapport aux Progress M-M utilisés jusqu'à présent. En outre, le temps imparti a été utilisé par les ingénieurs pour tester les nouveaux équipements et s'assurer de leur bon fonctionnement.

La séquence de rendez-vous automatique a été déclenchée samedi à 15 heures 39 TU. Toute la procédure d'approche et d'amarrage a été sous le contrôle permanent des cosmonautes Yuri Malenchenko and Alexey Ovchinin depuis leur poste de travail dans la section russe de l'ISS. Il était 17:57:46 TU lorsque les cosmonautes ont reçu le signal du contact entre Progress MS-2 et le port d'amarrage du module Zvezda.

Progress MS-2 était chargé de 2 425 kg de fret dont 1 000 kg d'ergols à transférer vers Zvezda, d'oxygène et eau. Le reste est réparti entre la nourriture, les effets personnels, les pièces de rechange pour les équipements de la station spatiale ainsi que qu'un package scientifique. Le cargo transporte également un CubeSat de 5 kg baptisé Tomsk-TPU 120. Il a été construit par les étudiants de l'Université de Tomsk en utilisant l'imprimerie 3D. Il est est destiné à tester les nouvelles technologies dans le domaine des matériaux spatiaux et transmettra un message de félicitation en 11 langues aux habitants de la Terre à l'occasion du 120ème anniversaire de l'Université dont il est issu. Il sera déployé à la main par un cosmonaute lors d'une prochaine sortie extravéhiculaire.

Sur le même sujet