Lancement d'une version améliorée de Progress

21-12-2015 Philippe VOLVERT

Une fusée Soyuz 2.1a a lancé en direction de la station spatiale internationale la version améliorée du cargo russe Progress. Le décollage a eu lieu depuis le complexe de lancement 31/6 au cosmodrome de Baïkonour à 08 heures 44 TU. Progress MS a été injecté normalement sur orbite neuf minutes plus tard.

C'est la première fois qu'un cargo Progress était lancé à bord d'une fusée Soyuz 2.1a depuis l'accident d'avril dernier. Progress M-27 était parti dans un roulis incontrôlable au moment de sa séparation avec la fusée porteuse. Une enquête a permis de déterminer les causes de l'accident et de mettre en place les mesures nécessaires pour une reprise des vols avec plus de sécurité.

Progress MS est une énième amélioration de l'antique cargo russe utilisé depuis la fin des années 70 pour le ravitaillement des stations spatiales Salyut, Mir et ISS. Ces améliorations concernent entre autres le système de contrôle de vol Burk. Progress dispose d'une nouvelle antenne radar Kurs pour faciliter les rendez-vous automatiques avec la station spatiale internationale. Le vol des cargos russes dépendra moins des stations de poursuite au sol grâce à un nouveau système de télécommande et télémesure capable de dialoguer avec le centre de contrôle via les satellites russes de relai de données Luch 5 mais aussi grâce à son système de navigation amélioré.

Pour son premier vol, Progress MS transporte 2 610 kg de fret incluant 870 kg d'ergols, 420 kg d'eau, 1 272 kg de fournitures diverses (matériels, pièces de rechange, vivres, ...) et 48 kg d'oxygène et d'air. L'amarrage est programmé pour mercredi à 10 heures 29 TU.

Alors que Progress MS prenait le chemin de la station spatiale internationale, les occupants du complexe orbital s'afférait à l'extérieur. Les astronautes Scott Kelly et Tim Kopra ont réalisé une sortie extravéhiculaire de 03 heures et 16 minutes. Ils devaient verrouiller le chariot mobile qui s'était bloqué lors d'un déplacement le 16 décembre dernier. Selon la NASA, il était indispensable que le chariot soit verrouillé en place nominale avant l'arrivée du Progress.

Sources

Sur le même sujet