La dernière ligne droite des navettes américaines

08-02-2010 Philippe VOLVERT

La navette spatiale américaine Endeavour s'est arrachée ce lundi à 09 heures 14 TU, déchirant pour la nuit de Cape Canaveral. A son bord 6 astronautes ont embarqué, commandé par George Zamka. La mission STS-130 devrait durer 12 jours au cours desquels Endeavour s'amarrera à la station spatiale internationale. L'objectif est d'y ajouter un nouveau noeud de connexion, baptisé Tranquility. Ce module, de fabrication européenne, se diffère des deux autres du genre déjà en place sur l'ISS. En effet, une large baie vitrée, baptisée Cupola, devrait être montée sur Tranquility. Cupola, également de fabrication européenne, comporte 7 larges hublots avec une vue imprenable sur la Terre.

Le décollage d'Endeavour, le dernier qui a lieu de nuit pour une navette, a déjà un petit goût de nostalgie. Après 130 missions, la NASA s'apprête à clore l'un des plus importants chapitres du vol habité, avec la mise à la retraite de la flotte des navettes. D'ici la fin de l'année, il ne reste que 4 missions à réaliser pour la navette (1 pour Endeavour, 1 pour Atlantis et 2 pour Discovery). Avec la décision d'Obama prise la semaine passée de ne pas poursuivre le développement du vaisseau Orion et de son lanceur Ares I, la NASA se trouvera à partir d'octobre prochain sans successeur de la navette pendant plusieurs années.

Sources

Sur le même sujet