Deuxième sortie pour améliorer l'alimentation électrique de l'ISS

29-03-2019 Philippe VOLVERT

Les astronautes Nick Hague et Christina Koch ont effectué la deuxième sortie dans l'espace pour terminer l'installation de nouvelles batteries sur la station spatiale internationale.

Les deux astronautes ont branché leur combinaison sur l'alimentation interne à 11 heures 42 TU, donnant le coup d'envoi officiel de la 215ème sortie extravéhiculaire consacrée à l'assemblage ou à la maintenance de l'ISS. Elle s'est achevée à 18 heures 27 TU lorsque le duo a réintégré le complexe orbital par le module Quest.

Hague et Koch se sont attelés essentiellement à l'installation de trois plaques d'adaptation et à la connexion électrique de trois des six nouvelles batteries lithium-ion sur le côté bâbord de la station spatiale. Ces batteries servent à emmagasiner l'énergie produite par les panneaux solaires pour alimenter les laboratoires lorsque l'ISS n'est pas exposée à la lumière solaire - au moment où elle traverse le côté nuit de son orbite.

Les astronautes sont retournés sur la zone de travail de vendredi dernier où l'une des batteries nouvellement installées ne se recharge pas correctement. Ils ont préparé le terrain en vue de son remplacement par deux anciennes au nickel hydrogène, assurant une alimentation électrique optimale de la station spatiale. Ce ne sont pas les astronautes eux-mêmes qui réalisent le remplacement des batteries. Elle incombe aux contrôleurs au sol qui effectuent l'opération en pilotant le bras robotique Canadarm 2 du complexe orbital.

Le duo a également effectué plusieurs tâches pour préparer le terrain pour les prochains astronautes qui réaliseront des opérations similaires. De son côté, Hague a inspecté les interfaces du poste de travail, notamment le dispositif portatif de retenue pour les pieds tandis que Koch a installé des mains courantes en tissu pour aider les astronautes à se déplacer.

La NASA prévoit de remplacer les 48 batteries nickel-hydrogène par 24 batteries lithium-ion, offrant une capacité de puissance améliorée par rapport aux batteries d'origine. Douze d'entre elles ont été changées en 2017 du côté tribord.

Il s'agissait de la deuxième sortie dans l'espace pour Nick Hague qui totalise 13 heures et 24 minutes d'activités extérieures. Désigné EV-1, il était vêtu de la combinaison à rayures rouges et muni de la caméra pour casque numéro 20. Par contre c'était une grande première pour Christina Koch. Désignée EV-2, elle portait la combinaison sans rayures et muni de la caméra pour casque numéro 18.

Sources

Sur le même sujet