Deux astronautes sortent installer un adaptateur d'amarrage à l'ISS

21-08-2019 Philippe VOLVERT

Les astronautes américains Nick Hague et Andrew Morgan sont sortis dans l'espace pour finaliser l'installation de l'adaptateur IDA-3 (International Docking Adapter 3) qui facilitera l'amarrage futur des vaisseaux spatiaux commerciaux CST-100 Starliner et Crew Dragon, développés respectivement par Boeing et SpaceX.

Au préalable, le bras robotique de la station spatiale avait sorti l'IDA-3 de la soute du cargo Dragon pour l'acheminer jusqu'à la pièce d'amarrage PMA-3 (Pressurized Mating Adapter-3) du module Harmony, située du côté faisant face à l'espace. La manoeuvre a été réalisée lundi par les opérateurs au sol spécialisés dans le pilotage à distance du bras canadien.

Nick Hague, désigné EV-1 (extravehicular crew member 1), en était à sa troisième sortie extravéhiculaire. Il était vêtu d'une combinaison à bandes rouges. Andrew Morgan (EV-2), dont c'était la première EVA, portait une combinaison sans bandes pour le différencier de son collègue.

La sortie a officiellement débuté à 12 heures 27 TU lorsque les deux astronautes ont branché l'alimentation de leur combinaison sur la batterie interne. Elle s'est achevée à 18 heures 59 TU lorsqu'ils ont réintégré la station spatiale en rentrant par le sas du module Quest. Les astronautes auront passé 06 heures et 32 minutes à l'extérieur du complexe orbital.

Hague et Morgan avaient pour mission d'effectuer les différents branchements et connexions des câbles d'alimentation et de données entre le PMA-3 (Pressurized Mating Adapter-3) du module Harmony et l'IDA-3.

L'IDA-3 est le second adaptateur à être monté sur la station spatiale. Construit par Boeing pour un coût de 22,5 millions $, il remplace l'IDA-1 détruit lors d'un lancement raté de SpaceX en juin 2015. L'adaptateur pèse environ 530 kg et mesure 1,1 m de haut pour 1,6 m de diamètre. Le module est fixé sur le PMA, utilisé à l'origine comme système d'amarrage pour la navette spatiale, de manière à l'adapter aux standards retenus pour les nouveaux vaisseaux. Il pourra indifféremment de pièce de jonction entre les vaisseaux Crew Dragon, CST-100 et autres et la station spatiale internationale.

La sortie extravéhiculaire d'aujourd'hui est la cinquième effectuée à partir de la station spatiale cette année et la 218ème depuis 1998, consacrée à l'assemblage, l'entretien ou la modernisation de l'ISS.

Sources

Sur le même sujet