Crew 2 a rejoint la station spatiale internationale

25-04-2021 Philippe VOLVERT

Vingt-quatre heures après son lancement du Kennedy Space Center, Crew Dragon a rejoint la station spatiale internationale. La jonction entre les deux vaisseaux a eu lieu samedi à 09 heures 08 TU alors qu’ils survolaient l’Océan Indien à 430 km d’altitude.

Une fois la pression entre l’ISS et Crew Dragon égalisée, les astronautes ont pu ouvrir les écoutilles. Kimbrough, McArthur, Hoshide et Pesquet ont intégré l'équipage Expedition 65 composé des cosmonautes russes Oleg Novitskiy et Pyotr Dubrov et de l’astronaute américain Mark Vande Hei. Pendant une courte période, onze personnes vont séjourner à bord de la station spatiale. Le 28 avril, Crew 1, composé de Shannon Walker, Michael Hopkins, Victor Glover et Soichi Noguchi, reviendra sur Terre, au terme d’une mission de cinq mois.

La mission Alpha

Aujourd'hui, Thomas Pesquet retourne à la station spatiale internationale pour une deuxième mission appelée Alpha, d'après l'étoile Alpha Centauri, située dans le même système que Proxima (nom donné à sa première mission).

Au cours de cette nouvelle mission, il sera amené à effectuer une centaines d’expériences dont près de la moitié seront européennes. Il travaillera essentiellement à bord du laboratoire Columbus. Sa station de travail comprend 16 installations d'expérimentation qui fonctionnent 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. Chaque unité fonctionne comme un laboratoire indépendant, avec ses propres systèmes d'alimentation et de refroidissement et ses liaisons de communication avec les scientifiques sur Terre.

Le travail ne se limitera pas à la surveillance du bon déroulement des expériences en cours. Il en réalisera aussi plusieurs dans le cadre de la mission Alpha. En voici quelques exemples.

Dreams servira à étudier le sommeil des astronautes. Les résultats serviront notamment à prévoir et adapter la mise en place de thérapies cognitives afin d’améliorer l’endormissement ou le ré-endormissement des astronautes lors des phases de réveil nocturne. L’expérience est menée en partenariat avec les Hôpitaux de Toulouse.

L’expérience Cerebral Ageing vise à étudier les mécanismes du vieillissement du cerveau à l’échelle moléculaire. Les résultats de ces études pourraient aider à mieux comprendre certaines maladies génétiques comme celle qui provoque le vieillissement prématuré chez les enfants atteints de maladies progeroïdes. Ils trouveront aussi leur utilité pour les missions de longue durée et les voyages vers Mars.

Télémaque est une manipulation d’objets sans contact. La pince acoustique émet des ondes ultrasonores qui exercent une force sur les objets qu’elles rencontrent lors de leur propagation. De cette manière, il est possible de déplacer des objets. Le système pourrait trouver son utilité, notamment pour servir à immobiliser des liquides. La pince acoustique pourrait notamment servir à l’expulsion de calculs rénaux, ou à la délivrance ciblée de médicaments dans l’organisme.

Sources

Sur le même sujet