La lune Naiad

Naiad (Naïade) est très probablement constitué de fragments de satellites originaux de Neptune, qui ont été détruits par les perturbations lorsque la planète de glace a capturé sa plus grande lune Triton. Il est probable que Naiad n'ait pas été modifiée par des processus géologiques internes depuis sa formation.

Elle orbite autour de Neptune dans la même direction que le sens de rotation de la planète et proche du plan équatorial. Naiad est déstabilisée par le fait qu'elle circule en deçà de l'orbite synchrone de Neptune ce qui la conduit à descendre inexorablement vers celle-ci sous l'effet des forces de marée exercées par sa planète mère. En franchissant la limite de Roche, Naiad se désintègrera formant un nouvel anneau planétaire ou s'écraser sur Neptune.

Naiad a été découverte en septembre 1989, quelques jours après le passage de la sonde Voyager 2 au plus près de la planète Neptune. Plus personne n'a pu l'observer jusqu'en 2013 lorsque Mark Showalter a analysé des images de la planète prises en 2004 par le télescope spatial Hubble.


Sources

Sur le même sujet