Un lac liquide sur Titan

30-07-2008 Philippe VOLVERT

Longtemps soupçonnée, la présence de lac à la surface de Titan s'est vue confirmée par la sonde américaine Cassini lors du survol du pôle sud de la plus grande lune de Saturne en décembre dernier. Avant l'arrivée de la sonde en juillet 2004, les scientifiques pensaient que la lune pouvait être recouverte d'un océan global d'hydrocarbure. Les 40 survols réalisés depuis par la sonde ont permis de conclure que la surface de Titan ne pouvait être entièrement recouverte d'éléments liquides mais seulement de lacs de moindre importance.

Les images radar fournies par la sonde montrent des nuances de couleurs allant du gris clair vers un noir très prononcé attestant la présence de lacs parsemant la surface, sans toute fois pouvoir confirmer qu'il s'agissait bien d'étendues contenant un liquide. Toute fois, l'atterrissage de Huygens en janvier 2005 semblait corroborer la présence de lacs. En effet, l'atterrisseur a dévoilé des sillons partant des plaines claires et se jetant vers des étendues plus foncées.

Ontario Lacus, le lac découvert par Cassini est localisé au pôle sud de Titan et recouvre une surface d'environ 20 000 km². Il est rempli d'éthane liquide et probablement aussi de méthane selon les observations faites dans le domaine de l'infrarouge. C'est la première fois que des chercheurs peuvent confirmer formellement la présence de liquide à la surface de Titan.

Ontario Lacus tire son nom du Lac Ontario situé entre les Etats-Unis et le Canada dont la surface est légèrement inférieure à celui de Titan.

Sources

Sur le même sujet