Nuée de clichés pour la rencontre entre Rosetta et Lutetia

11-07-2010 Véronique CHEVALIER

Rosetta, la sonde de l'ESA partie le 02 mars 2004 à la conquête de la comète Churyumov-Gerasimenko, a croisé, le 10 juillet, la route de l'astéroïde Lutetia. Cette rencontre furtive de deux heures entre une Rosetta lancée à 55 000 km/h et un Lutetia situé à 3 142 km de celle-ci s'est vu couronnée d'un beau succès en matière de clichés. Rosetta a en effet pu abondamment photographier cet astéroïde jusqu'ici peu observé. Certaines des 400 images prises déjà accessibles font état d'un objet à la surface froide et recouverte de cratères, vestiges des premiers temps de la formation du Système Solaire.

Les autres analyses entreprises lors de ce survol permettront de déterminer si cet astéroïde de plus de 100 km de diamètre est entouré de gaz et poussières et doté d'un champ magnétique, en plus de découvrir sa composition exacte.

Rosetta effectuait là sa deuxième observation d'un astéroïde, le premier soumis à la précision de ses instruments avait été Steins en 2008.

Elle continue maintenant son parcours à travers l'espace pour rejoindre Churyumov-Gerasimenko en 2014 sur laquelle elle lâchera une plus petite sonde qui permettra d'observer de manière inédite une comète de l'intérieur.

Une autre sonde a également fait parler d'elle ces derniers jours. Il s'agit de Hayabusa revenue sur Terre le 13 juin dont la capsule contiendrait de la poussière. Mais les scientifiques de la Jaxa doivent maintenant définir si ces poussières proviennent réellement de l'astéroïde Itokawa ou si ce sont des particules interplanétaires ou même terrestres captées par un réceptacle pas totalement hermétique.

Sur le même sujet