La NASA sélectionne deux missions pour étudier Vénus

03-06-2021 Philippe VOLVERT

La NASA a sélectionné deux nouvelles missions d’exploration du système solaire. Toutes les deux auront pour destination Vénus, la plus proche voisine planétaire de la Terre. Ces missions s’inscrivent dans le cadre du programme « Discovery » qui regroupe une série de missions spatiales peu onéreuses et très ciblées.

Le choix s’est porté sur DAVINCI+ et VERITAS qui recevront chacune une enveloppe de 500 millions de dollars pour leur développement en vue d’un lancement à la fin des années 2020.

Les concepts ont été choisis parmi les propositions soumises en 2019 dans le cadre de l’appel aux opportunités lancé par la NASA. Chaque projet a été minutieusement étudié par le bureau du programme des missions planétaires au Marshall Space Flight Center de la NASA. Au terme d’une première sélection, quatre propositions finalistes avaient été annoncées par l'agence spatiale le 13 février 2020: IVO, Trident, DAVINCI+ et VERITAS. A la suite du processus de sélection, le choix s’est porté sur ces deux dernières en fonction de leur valeur scientifique potentielle et de la faisabilité de leurs plans de développement.

Les vainqueurs

DAVINCI+ (Deep Atmosphere Venus Investigation of Noble gases, Chemistry, and Imaging)

DAVINCI+ servira à mesurer la composition chimique de l'atmosphère de Vénus pour comprendre comment elle s'est formée et a évolué, ainsi que pour déterminer si la planète a déjà eu un océan. Pour répondre aux questions que les scientifiques se posent, la mission sera scindée en deux volets : un orbiter et une sonde atmosphérique.

L’orbiter emportera une caméra multispectrale permettant de réaliser des images dans l'ultraviolet, dans l'infrarouge et de fonctionner en mode grand angle.

La sonde atmosphérique prendra des mesures précises des gaz nobles et d'autres éléments afin de comprendre l’origine et le fonctionnement de l’effet de serre qui fait monter la température à plus de 450°C à la surface de Vénus.

VERITAS (Venus Emissivity, Radio Science, InSAR, Topography, and Spectroscopy)

VERITAS est une version améliorée de la mission Magellan des années 90. Equipée d’un radar, la sonde dressera une carte globale de la surface de Vénus avec une résolution de 30 mètres et abaissée à 15 mètres pour certaines régions contre 280 et 120 mètres pour Magellan. Elle sera en mesure de réaliser une carte topographique détaillée des reliefs avec une résolution de 250 mètres. A titre de comparaison, Magellan n’a pu faire mieux que 15 km.

Les perdants

Parmi la vingtaine de propositions faites au départ, la NASA n’en avait retenu que quatre pour la sélection finale. Après un examen minutieux des dossiers, son choix s’est porté sur DAVINCI+ et sur VERITAS. Exit donc IVO et Trident qui retournent dans leur carton. Il n’est pas impossible que ces missions soient à nouveau proposées dans le cadre du programme « Discovery » et qu’elles soient choisies. Ce fût le cas pour DAVINCI+ et VERITAS.

IVO (Io Volcano Observer) était une mission dédiée à l’observation de Io, la volcanique lune de Jupiter. La sonde devait étudier l'impact de la lune sur le système de Jupiter, mesurer la température de la lave et la composition de son atmosphère, des panaches volcaniques et des laves.

Trident était une mission consacrée à l’étude de Triton. La sonde devait effectuer un unique survol de la plus grande lune de Neptune et collecter un maximum d’informations, notamment sur son activité géologique et déterminer si sa surface abrite un océan d’eau liquide.

Sources

Sur le même sujet