Découvrez les premières images de Ganymède prises par la sonde Juno

09-06-2021 Philippe VOLVERT

La NASA a dévoilé les deux premières images prises par la sonde Juno alors qu’elle survolait Ganymède. C’est la première fois depuis 21 ans qu’un vaisseau spatial s’approchait de la plus grande lune de Jupiter. La dernière image avait été prise par la sonde Galileo en mai 2000.

La rencontre céleste a eu lieu lundi à 17 heures 35 TU. L'imageur à lumière visible JunoCam et la caméra de navigation de Juno ont pris des photos alors que la sonde passait près de Ganymède à une distance d'environ 1 038 km et à la vitesse de 19 kilomètres à la seconde.

Grâce à son filtre vert, l'imageur JunoCam de la sonde a capturé presque toute une face de la lune avec une résolution de 1 kilomètre. Plus tard, lorsque des versions de la même image seront disponibles en filtres rouge et bleu, les experts en imagerie seront en mesure de fournir un portrait en couleur de Ganymède.

La caméra de navigation, qui sert à maintenir Juno sur sa trajectoire, a fourni une image en noir et blanc de la face sombre de Ganymède avec une résolution qui se situe entre 600 et 900 mètres.

D’autres images devraient parvenir à la NASA dans les prochains jours.

Lancée en août 2011, Juno est arrivée en orbite autour de Jupiter le 04 juillet 2016 avec pour objectif d’étudier l'atmosphère, le champ magnétique et la structure interne de Jupiter. Ayant rempli tous ses objectifs, la sonde s’est vue attribuer une mission secondaire : survoler trois des principales lunes de la planète géante.

La rencontre de Ganymède le 07 juin a fait passer la durée d’une orbite autour de Jupiter de 53 à 43 jours. La correction de trajectoire facilitera le survol d’Europa prévu le 29 septembre 2022. Le passage à proximité de la lune de glace réduira à nouveau la période, la faisant passer à 38 jours. Les survols combinés du 30 décembre 2023 et du 3 février 2024 de la lune volcanique Io la réduira à 33 jours. Après cet ultime rendez-vous, la sonde sera au plus près de Jupiter, amorçant sa descente finale dans les profondeurs de la planète où elle se désintégrera.

Sources

Sur le même sujet