SpaceX et la NASA donnent leur feu vert pour le lancement de Demo 2

23-05-2020 Philippe VOLVERT

Les préparatifs vont bon train au Kennedy Space Center en vue du lancement mercredi soir du vaisseau Crew Dragon avec deux astronautes à son bord. L'évènement relève de la plus haute importance pour la NASA qui compte sur cette mission pour retrouver un accès direct à l'orbite terrestre sans faire appel à de l'aide extérieure.

Mercredi, les astronautes Robert Behnken et Douglas Hurley sont arrivés en Floride par avion Gulfstream pour les dernières vérifications et passer un peu de temps libre avec leur famille respective. Vétérans de l'espace, ils ont été choisis pour être les premiers à embarquer à bord du vaisseau développé par SpaceX.

Vendredi, les responsables de la NASA et de SpaceX ont achevé la revue d'aptitude au vol, connue sous l'appellation « Flight Readiness Review , afin d'évaluer l'état d'avancement des préparatifs du lancement et pour discuter des éventuels problèmes non résolus. Tous les intervenants ont donné leur feu vert pour un décollage mercredi à 20 heures 33 minutes et 33 secondes TU.

Entretemps, la fusée a été érigée sur le pas de tir 39A pour y subir le classique essai statique. Il consiste à allumer les moteurs du premier étage durant plusieurs secondes de façon à vérifier leur bon fonctionnement. La mise à feu s'est déroulée sans incident vendredi dans la soirée.

Aujourd'hui, tous les intervenants vont être mis à contribution pour la répétition générale de l'embarquement des astronautes et leur installation dans le Crew Dragon.

Toutefois, la mission Demo 2 aura lieu dans un contexte particulier. La NASA a exhorté jeudi les passionnés d'espace à ne pas se rendre en masse au centre spatial pour assister au lancement et de préférer suivre l'évènement en direct sur sa chaîne de télévision pour limiter la propagation du virus Covid-19. L'engouement du public pour les missions historiques n'est plus à démontrer. Lors du dernier lancement de la navette spatiale, ce sont près d'un million de personnes qui avaient fait spécialement fait le déplacement. Cette fois, le centre spatial n'ouvrira pas ses portes comme il le fait d'habitude pour un évènement de cette importance et les plages et zones autour du KSC seront soumises aux restrictions émises par les autorités nationales et locales.

En début de semaine, on apprenait la démission de Doug Loverro, l'administrateur associé pour l'exploration et les opérations humaines à la NASA. La démission d'un cadre important du programme des vols habités a de quoi surprendre à quelques jours d'une mission aussi cruciale que Demo 2. Dans un mail envoyé à ses collaborateurs, il explique sa décision qu'il justifie par des erreurs dans ses choix faits plus tôt dans l'année. Cependant, elle n'est pas en lien avec le Crew Dragon ou encore le vaisseau CST-100 Starliner de Boeing en cours de développement. C'est Kenneth Bowersox, ancien astronaute et administrateur associé adjoint de la division des vols habités de la NASA qui assurera l'interim. Poste qu'il a déjà occupé au moment du départ de William Gerstenmaier en 2019.

Sources

Sur le même sujet