Soyuz arrive, Dragon s'en va

27-08-2019 Philippe VOLVERT

Trois jours après une première tentative infructueuse, le vaisseau russe Soyuz MS-14 s'est parfaitement amarré à la station spatiale internationale tôt dans la matinée. La jonction entre les deux engins spatiaux a eu lieu à 03 heures 08 TU à la verticale de la Mongolie.

Samedi, Soyuz MS-14 n'avait pu s'amarrer à l'ISS en raison d'un problème sur l'amplificateur de signal de la partie passive du système de guidage « Kurs » fixé sur le module Poïsk sur lequel, il devait se fixer.

Pour permettre la deuxième tentative, trois membres de l'équipage de l'Expédition 60 sont montés à bord de leur vaisseau spatial Soyuz MS-13 lundi matin et l'ont déplacé du module Zvezda au module Poisk, rendant ainsi le port Zvezda disponible.

Soyuz MS-14 est amarré à l'arrière de Zvezda pour un séjour de deux semaines dans le cadre de son vol d'essai. Le vaisseau doit livrer un peu moins de 700 kg de fret et le robot humanoïde Skybot F-850.

Quelques heures après l'amarrage de Soyuz, le vaisseau Dragon CRS-18 a quitté la station spatiale internationale. Il a été désamarré du complexe orbital à 14 heures 59 TU avec le bras robotique Canadarm 2, piloté par les contrôleurs basés à Houston. La manoeuvre s'est déroulée sans incident, sous la surveillance de l'astronaute Christina Koch.

Dragon CRS-18 doit revenir dans la soirée avec plusieurs centaines de kilos de résultats d'expériences et de matériel. L'amerrissage dans l'Océan Pacifique est prévu mardi soir aux alentours de 20 heures 20 TU.

Sources

Sur le même sujet