Les vingt ans de la station spatiale internationale

20-11-2018 Philippe VOLVERT

Il y a vingt ans jour pour jour, le plus grand et le plus complexe projet de construction dans l'espace débutait. C'est en effet le 20 novembre 1998 qu'une fusée Proton lançait Zarya, le premier module de ce qui allait devenir la station spatiale internationale.

Le lancement de Zarya a donné le coup d'envoi d'un gigantesque chantier qui allait durer plus d'une décennie, mobilisant essentiellement la flotte des navettes américaines. Discovery, Atlantis et Endeavour se relaieront de 1998 à 2011 pour assembler les différentes pièces du mécano spatial. Des dizaines d'astronautes et cosmonautes effectueront des sorties extravéhiculaires pour parachever le travail. A ce jour, on compte 212 sorties qui ont servi à l'assemblage, l'entretien et la modernisation de l'ISS, totalisant 55 jours 10 heures et 09 minutes de temps passé à l'extérieur.

Dans sa configuration actuelle, le complexe orbital est composé de seize modules pressurisés dont les laboratoires Destiny (Etats-Unis), Columbus (Europe), Kibo (Japon). Il mesure 108 m de long pour 75 m de large et 45 m de hauteur pour une masse de 450 tonnes. A bord, les différents équipages qui se sont succédés ont réalisé plus de 2 400 expériences scientifiques touchant la biologie, la médecine, la physiologie humaine, la science des matériaux, la physique des fluides, les technologies et bien d'autres domaines encore.

Depuis novembre 2000, la station spatiale est habitée en permanence par des équipages qui se relaient tous les six mois. Ils sont composés principalement d'astronautes américains et de cosmonautes russes et à tour de rôle d'un astronaute provenant de l'un des pays partenaires dans ce projet (Europe, Canada ou Japon). L'ISS a déjà accueilli 232 individus issus de 18 pays.

Selon les plans actuels, l'exploitation de la station spatiale devrait se poursuivre jusqu'en 2024. L'administration Trump a proposé de ne plus soutenir directement la station spatiale après 2025 et faire appel au privé pour son utilisation à but commercial.

Sources

Sur le même sujet