Le nouveau cargo Dragon s’est amarré à la station spatiale internationale

08-12-2020 Philippe VOLVERT

Le cargo Dragon CRS-21 s’est amarré à la station spatiale internationale lundi à 18 heures 40 TU alors que les deux vaisseaux passaient au-dessus de la partie méridionale de l’Océan Indien. Supervisée par les astronautes Kate Rubins et Victor Glover, la manœuvre a été exécutée entièrement en mode automatique jusqu’à la jonction au module Harmony.

Lancée dimanche dans l’après-midi, la 21ème mission logistique menée par SpaceX et la première réalisée dans le cadre du deuxième contrat de services commerciaux de réapprovisionnement signé avec la NASA.

CRS-21 transporte 2,97 tonnes de fret comprenant de l’équipement pour les sorties extravéhiculaires, du matériel informatique, des vivres et effets personnels pour l’équipage mais également du matériel scientifique qui sera utilisé au cours des dizaines d’expériences réalisées par les équipages Expedition 64 et 65.

Le vaisseau cargo Dragon restera amarré à la station spatiale pendant environ un mois, après quoi il reviendra sur Terre avec 2,4 tonnes de matériel de recherche et de fret de retour, en amerrissant dans l’Atlantique.

Pour la première fois, deux vaisseaux conçus par SpaceX sont accouplés au complexe orbital en même temps. Le vaisseau spatial Crew Dragon, nommé Resilience, qui a amené les astronautes Crew-1, est amarré depuis son arrivée le 16 novembre dernier.

Le cargo Dragon nouvelle génération

Cette mission marque la première utilisation du Dragon 2, version cargo du Crew Dragon utilisé pour le transport des équipages vers et depuis la station spatiale.

Par rapport à l’ancienne version, le nouveau Dragon a une capacité de chargement d’environ 20 % supérieurs. Il est conçu pour cinq vols au maximum et il pourra rester amarré à la station spatiale jusqu'à 75 jours, soit plus de deux fois plus longtemps que la première génération de Dragon.

Nanoracks Bishop Airlock

Dans le compartiment non pressurisé, Dragon transporte le Nanoracks Bishop Airlock. Il s’agit d’un sas développé par NanoRacks, avec la contribution de Thales Alenia Space et de Boeing. C’est le premier module commercial permanent qui sera monté sur l’ISS. Il sera amarré au module Tranquility. Avec un volume de 4 m3, le sas offrira un espace cinq fois supérieur à celui disponible sur le module japonais Kibo aujourd’hui utilisé.

Bishop est conçu comme un système de stockage pour le transfert d’expériences, de matériel ou de satellites depuis l’intérieur de la station spatiale vers l’extérieur. Ses dimensions permettront de sortir des charges utiles mesurant jusqu’à 1 mètre de côté et pesant 322 kg. La cadence de déploiement des nanosatellites (satellites de quelques centimètres) va pouvoir être multipliée par 4. Nanoracks estime qu’il sera possible de libérer jusqu’à 144 CubeSat en une seule utilisation.

Le sas dispose également de 6 zones de stockage extérieur pour du matériel ou des expériences. Chacune d’elle mesure environ 70 cm de côté et peut porter jusqu’à 227 kg.

Sources

Sur le même sujet