Le cargo russe Progress MS-14 amarré à l'ISS

25-04-2020 Philippe VOLVERT

Parée d'une commémoration pour marquer le 75ème anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, la fusée Soyuz 2.1a a décollé la nuit dernière du cosmodrome de Baïkonour avec un nouveau ravitailleur à destination de la station spatiale internationale. Cette mission marque également le 75ème lancement d'un vaisseau de ravitaillement Progress vers l'ISS depuis 2000.

Progress MS-14 est chargé d'environ 2,8 tonnes de fret pour l'équipage du complexe orbital. Le compartiment pressurisé est rempli de 1,35 tonne de cargaison sèche comprenant de la nourriture, des médicaments, du matériel sanitaire et hygiénique et des équipements pour les systèmes de la station spatiale. Le vaisseau transporte également environ 700 kg de propergol à transférer dans le système de propulsion du module Zvezda, 420 kilogrammes d'eau et environ 50 kilogrammes d'air comprimé pour réapprovisionner l'atmosphère respirable de la station.

Le vaisseau s'est amarré au port faisant face à la Terre du module Zvezda au bout de deux orbites, soit environ trois heures trente après le lancement. Le contact entre les deux vaisseaux a eu lieu à 05 heures 12 TU alors qu'ils passaient au-dessus de la région Nord-Est de la Chine qui fait frontière avec la partie méridionale de la Mongolie.

Progress restera amarré à la station spatiale pendant sept mois avant de repartir en décembre pour sa désorbitation dans l'atmosphère terrestre.

Un vol habité américain sans public

L'engouement du public pour le premier vol habité américain depuis le retrait de la navette spatiale en 2011 se fera des plus discrets. L'administrateur de la NASA Jim Bridenstine a exhorté jeudi les passionnés d'espace à ne pas se rendre en masse au Kennedy Space Center le mois prochain pour assister au lancement du vaisseau Crew Dragon dans lequel embarqueront les astronautes Robert Behnken et Douglas Hurley. Il a demandé aux gens de suivre l'évènement à la télévision ou en ligne pour limiter la propagation du Covid-19 qui a déjà fait 50 000 morts aux Etats-Unis.

Le centre spatial n'ouvrira pas ses portes comme il le fait d'habitude pour un évènement de cette importance. Les plages et zones autour du KSC seront soumises aux restrictions émises par les autorités nationales et locales. Pour rappel, lors du dernier vol de la navette Atlantis en juillet 2011, ce sont près d'un million de personnes qui avaient le déplacement pour assister au décollage.

Le personnel affecté à la préparation du vol travaille avec un horaire adapté aux circonstances et à équipe réduite. Au lieu d'être à 12 personnes sur le site, l'équipe est divisée en trois pauses de 4 personnes se relayant toutes les huit heures.

Le lancement du Crew Dragon est prévu le 27 mai à 20 heures 32 TU depuis la rampe 39A au Kennedy Space Center.

Sur le même sujet