La NASA veut commercialiser l'orbite basse

10-06-2019 Philippe VOLVERT

La NASA s'apprête à ouvrir la station spatiale internationale à des fins commerciales. C'est ce qu'elle a annoncé en dévoilant un ambitieux programme de commercialisation de l'orbite basse qui comprendrait entre autre des visites d'un mois par des astronautes privés dès l'année prochaine.

L'objectif affiché de la commercialisation de l'espace est de pouvoir débloquer des budgets qui seront nécessaires pour le programme du retour sur la Lune.

Activités commerciales à bord de l'ISS

La NASA souhaiterait voir élargir les compétences de son laboratoire Destiny, limité aujourd'hui à la recherche et au développement. Actuellement, ce sont plus de 50 entreprises qui mènent leurs propres expériences dans l'espace.

Une nouvelle directive de la NASA autorise la fabrication de produits commerciaux et à ses astronautes de mener de nouvelles activités commerciales. La directive fixe également les prix pour l'utilisation par l'industrie des équipements gouvernementaux à bord de la station spatiale pour des activités commerciales et de marketing. Les prix reflètent le coût réel des opérations mais seront réévalués tous les six mois en fonction du marché. Chaque kilo envoyé dans l'espace sera facturé 3 000 $ et autant pour se débarrasser des déchets. Pour ramener du matériel sur Terre, il faudra débourser 6 000 $ par kilo.

La NASA va mettre à disposition des opérations commerciales 5 % des ressources annuelles en équipage et capacité de fret, soit 90 heures de travail et 175 kg de chargement, mais limitera la quantité fournie à une entreprise donnée.

Missions d'astronautes privés

La NASA va donner l'autorisation à des astronautes privés d'effectuer des missions à bord de l'ISS d'une durée maximale de 30 jours pour effectuer des tâches qui s'inscrivent dans les activités commerciales et de marketing approuvées décrites dans la directive publiée vendredi. La première de ces missions pourrait avoir lieu dès 2020.

L'agence spatiale pourrait envisager jusqu'à deux missions de ce type par année. Elles devront être financées sur fonds privés et utiliser des vaisseaux spatiaux conçus dans le cadre du Commercial Crew de la NASA. Il s'agit des vaisseaux Crew Dragon de SpaceX et Starliner de Boeing.

La NASA prévoit de facturer à 11 250 $ par astronaute commercial pour avoir accès aux ressources vitales et aux toilettes. A cela s'ajoutent 22 500 $ pour la nourriture, l'air pour respirer, le kit médical, le matériel pour les exercices physiques. Ces montants sont donnés pour une journée dans l'espace. Chaque astronaute aura le droit d'utiliser le système de communications de la station spatiale, moyennant 50 $ par Go utilisé. Ces prix n'incluent pas le coût du lancement et du retour sur Terre qui sont fixés par SpaceX et Boeing.

Sur le même sujet