La NASA présente ses futures combinaisons spatiales

16-10-2019 Philippe VOLVERT

L'agence spatiale américaine a dévoilé hier les nouvelles combinaisons qui seront utilisées par les astronautes dans le cadre du programme Artemis du retour sur la Lune.

La présentation a été organisée au quartier général de la NASA à Washington en présence de Jim Bridenstine, le patron de l'agence spatiale, et d'ingénieurs qui ont travaillé sur les combinaisons.

Kristine Davis, ingénieure au Johnson Space Center, portait un prototype baptisé xEMU (Exploration Extravehicular Mobility Unit). La combinaison est plus légère et plus ergonomiques que celle utilisée à l'heure actuelle par les astronautes à bord de l'ISS, héritée du programme Apollo. xEMU sera unisexe et conviendra à toutes les tailles. Elle est conçue de manière à offrir plus de souplesse dans les mouvements, ce qui facilitera le travail des astronautes sur la Lune, notamment pour la récolte d'échantillons.

Lors de la présentation, la NASA a également montré l'OCSS (Orion Crew Survival System) largement inspiré des combinaisons que portaient les astronautes de la navette spatiale. Il habillera l'équipage du vaisseau Orion lors des phases critiques de la mission. Il protègera l'astronaute en cas de situation d'urgence lors du lancement ou du retour sur Terre. La démonstration de l'OCSS a été réalisée par Dustin Gohmert, Project Manager au Johnson Space Center.

Les combinaisons xEMU et OCSS ne sont que des prototypes qui doivent encore être finalisées et testées en conditions réelles lors d'un vol dans l'espace. La NASA espère qu'elles seront prêtes en 2022.

Artemis est un programme initié par la NASA qui vise à envoyer un équipage mixte sur la Lune à l'horizon 2024. L'agence spatiale compte sur la collaboration de partenaires commerciaux et internationaux pour parvenir à atteindre cet objectif fixé par le Président Trump.

Dans un premier temps, la NASA effectuera deux missions autour de la Lune pour tester les différents systèmes. Artemis 1 décollera à vide en 2020 pour qualifier le lanceur SLS et le vaisseau Orion. Artemis 2 suivra deux ans plus tard avec un premier équipage. La NASA envisage de faire atterrir des astronautes sur la Lune lors de la mission Artemis 3. Elle sera suivie par d'autres missions qui s'enchaîneront au rythme d'un vol par an.

Sources

Sur le même sujet