La NASA fait le point sur la prochaine sortie extravéhiculaire

26-03-2019 Philippe VOLVERT

Trois sorties extravéhiculaires étaient prévues en l'espace de quelques jours pour effectuer des travaux de maintenance sur la station spatiale internationale. Après celle du 22 mars réalisée par Nick Hague et Anne McClain pour remplacer un jeu de batteries, une autre était programmée une semaine plus tard.

Christina Koch et Anne McClain étaient désignées pour effectuer cette sortie, la première réalisée par une équipe entièrement féminine. Toutefois, la NASA a annoncé le remplacement de McClain par Hague.

Lors d'un entretien avec les responsables de la mission, McClain a noté que sa combinaison avait été un peu grande lors de sa sortie et que ce serait mieux de prendre une taille M. Hors les deux combinaisons qui ont été préparées pour vendredi sont en taille M (pour Koch) et L (pour McClain).

Il faut savoir que dans la station spatiale, il y a du matériel pour assembler quatre combinaisons en taille L, M ou XL. Elles sont assemblées à partir d'éléments standards interchangeables de façon à pouvoir s'adapter au mieux à la taille de l'astronaute qui la porte. Au préalable à la sortie, Il faut assembler la combinaison, tester ses fonctionnalités, vérifier son étanchéité. Tout ce travail en amont demande beaucoup de temps. Temps qui ne peut être utilisé pour d'autres choses.

La NASA avait deux options qui se présentaient à elle. Soit elle maintenait la sortie à la date prévue mais en remplaçant McClain par Hague, soit elle repoussait la sortie, le temps de préparer la bonne combinaison. Retarder la sortie n'aurait pas été sans conséquence. En effet, l'équipage de la station spatiale doit accueillir deux vaisseaux chargés de fret dans les jours suivants et préparer la troisième sortie. Un programme chargé qui a poussé l'agence spatiale à opter pour l'efficacité, à savoir changer d'astronaute.

Sur le même sujet