La mission Shenzhou 13 en route pour six mois dans l’espace

16-10-2021 Philippe VOLVERT

La Chine a lancé vendredi le vaisseau Shenzhou 13 vers la station spatiale CSS (Chinese Space Station), marquant le début de la huitième mission habitée réalisée par l’Empire du Milieu.

Pour cette mission, l’équipage est composé de trois taïkonautes, dont deux qui ont déjà volé dans l’espace.

Le lancement a eu lieu à 16 heures 23 TU depuis le centre spatial de Jiuquan, dans la région autonome chinoise de Mongolie-Intérieure dans le désert de Gobi. Une dizaine de minutes après le décollage, le vaisseau rejoignait une orbite provisoire variant entre 200 kilomètres et 356 kilomètres d’altitude.

Shenzhou 13 aura mis un peu plus de six heures pour rejoindre la CSS avant de s’y amarrer en mode automatique. La mission des trois taïkonautes devrait durer six mois, égalant la durée d’une mission standard à bord de l’ISS.

La CSS est actuellement constituée du module principal Tianhe. Mais elle devrait s’agrandir avec l’arrivée des modules scientifiques Wentian et Mengtian dans le courant de l’année 2022.

L’équipage de Shenzhou 13

L’équipage est commandé par Zhai Zhigang. Agé de 55 ans, il a intègré le premier groupe des taïkonautes en 1998. Dix ans plus tard, il a réalisé son premier vol dans l’espace. A cette occasion, il a effectué une sortie de 22 minutes hors du vaisseau Shenzhou 7.

L’opératrice Wang Yaping en est également à sa seconde mission dans l’espace. Elle est âgée de 42 ans. Elle a rejoint le second groupe d’astronautes chinois en 2010 et a effectué sa première mission trois ans plus tard à bord de Shenzhou 10.

Tout comme Yaping, Ye Guangfu a fait partie de la seconde sélection chinoise. Agé de 42 ans, il effectue sa première mission dans l’espace.

Les taïkonautes réaliseront plusieurs sorties extravéhiculaires programmées, déchargeront le ravitailleur Tianzhou 3, poursuivront des essais du bras télémanipulateur entre autres.

Sources

Sur le même sujet