L’équipage de l’ISS s’isole dans le segment russe du complexe orbital

22-08-2020 Philippe VOLVERT

L’équipage Expedition 63, résidant actuellement sur la station spatiale internationale, va passer le week-end sur le segment russe du complexe orbital. L’astronaute américain Chris Cassidy et les cosmonautes russes Ivan Vagner et Anatoly Ivanishin resteront dans le module Zvezda de vendredi soir à lundi matin.

L’atmosphère de la station spatiale est maintenue à une pression constante pour les membres d’équipage. Avec le temps, une infirme partie de cet air fuit, ce qui nécessite une repressurisation ponctuelle grâce aux réserves d’azote livrées par les missions de ravitaillement opérées par les cargos russes et américains.

En septembre 2019, les contrôleurs au sol ont vu pour la première fois une légère augmentation du taux de fuite d’air. En raison des opérations de routine de la station spatiale, notamment l’arrivée et le départ des vaisseaux ainsi que les sorties extravéhiculaires, il a fallu du temps pour recueillir suffisamment de données pour caractériser ces mesures.

Les équipes au sol planchent sur le problème pour identifier et éventuellement réparer la source. La fuite est toujours dans les spécifications et ne présente aucun danger immédiat pour l'équipage ou la station spatiale.

Toutes les écoutilles du segment américain ont été fermées pour isoler chacun des modules et déterminer lequel présente une fuite plus élevées que la normale. Les agences spatiales russes et américaines attendent les premiers résultats d’ici la fin de la semaine prochaine.

L’équipage restera dans le module Zvezda et aura accès au mini-module de recherche Poisk ainsi qu’au vaisseau Soyuz MS-16.

Sources

Sur le même sujet