Fin de mission pour Progress MS

03-07-2016 Philippe VOLVERT

Amarré à la station spatiale internationale depuis le 23 décembre dernier, le cargo russe Progress MS vient d'achever sa mission. Progress MS est une énième amélioration de l'antique cargo russe utilisé depuis la fin des années 70 pour le ravitaillement des stations spatiales Salyut, Mir et ISS. Ces améliorations concernent entre autres le système de contrôle de vol Burk. Progress dispose d'une nouvelle antenne radar Kurs pour faciliter les rendez-vous automatiques avec la station spatiale internationale. Le vol des cargos russes dépendra moins des stations de poursuite au sol grâce à un nouveau système de télécommande et télémesure capable de dialoguer avec le centre de contrôle via les satellites russes de relai de données Luch 5 mais aussi grâce à son système de navigation amélioré. Pour son premier vol, Progress MS transportait 2 610 kg de fret incluant 870 kg d'ergols, 420 kg d'eau, 1 272 kg de fournitures diverses (matériels, pièces de rechange, vivres, ...) et 48 kg d'oxygène et d'air.

Le vaisseau s'est désamarré une première fois vendredi à 05 heures 36 TU sous la supervision des cosmonautes Alexeï Ovchinin et Oleg Skripochka qui en avaient pris le contrôle manuel. Une demi-heure plus tard, ils guidaient le Progress vers le noeud de jonction Pirs pour un amarrage manuel. Avec cette opération, l'agence spatiale russe voulait s'assurer de la validité du nouveau dispositif censé prendre le relai dans le cas où il serait impossible de réaliser un rendez-vous en mode automatique. La manoeuvre a été couronnée de succès bien qu'une anomalie de propulsion des moteurs du Progress a eu lieu pendant l'amarrage créant une oscillation visible entre Pirs et le cargo. Dimanche à 03 heures 48 TU, Progress se désamarrait pour la seconde et dernière fois. Quatre heures plus tard, il se désintégrait dans l'atmosphère au-dessus de l'Océan Pacifique.

Sur le même sujet