Début de l’ère des vols touristiques suborbitaux

10-07-2021 Philippe VOLVERT

Après près de deux décennies de développement, voici arrivé le jour J tant attendu par Virgin Orbit, celui du premier vol commercial réalisé à la lisière des étoiles, ouvrant la voie au tourisme suborbital.

C’est donc dans quelques heures que le vaisseau Unity s’envolera pour son vol historique, porté par le quadrimoteur VMS Eve. L’ensemble hétéroclite décollera dimanche à 13 heures TU du Spaceport America, près de Truth or Consequences au Nouveau-Mexique. Arrivé à une altitude de 15 km environ, le VMS Eve larguera Unity avant de regagner la terre ferme. Pendant ce temps là, le vaisseau allumera son moteur et accélérera jusqu’à atteindre la vitesse de Mach 3 (trois fois la vitesse du son) et l’altitude minimale de 80 km.

Durant quelques minutes, les passagers de Unity goûteront aux joies de l’apesanteur et de la vue imprenable sur la Terre. Une fois que la gravité terrestre aura le dessus sur la vitesse du vaisseau, celui-ci entamera sa descente. Il se posera sur la piste d’atterrissage d’où il a décollé environ une heure plus tôt.

Les passagers du vol

La mission « Unity 22 » sera le 22ème vol test du vaisseau Unity et le quatrième vol avec équipage. Outre les deux pilotes, il sera constitué de quatre « spécialistes de mission ».

Pour le pilotage de Unity, on retrouve Dave Mackay et Michael Masucci. Tous deux ont effectué les essais du vaisseau pour évaluer les performances de l’engin ainsi que sa manœuvrabilité. Mackay a pris les commandes du vaisseau pour trois des quatre vols libres contre deux pour Masucci.

Les quatre spécialistes de mission qui voleront avec Mackay et Masucci ce dimanche sont :

Beth Moses, chef instructeur des astronautes chez Virgin Galactic. Pour ce vol, elle sera responsable de la cabine et supervisera les essais. Elle a déjà expérimenté un vol sur Unity en février 2019.

Colin Bennett, ingénieur principal des opérations chez Virgin Galactic. Bennett aura pour mission d’évaluer l'équipement, les procédures et l'expérience de la cabine pendant la phase de propulsion et dans l'environnement en apesanteur.

Sirisha Bandla, vice-présidente des affaires gouvernementales et des opérations de recherche chez Virgin Galactic. Bandla réalisera une expérience à bord de Unity pour le compte de l’Université de Floride.

Le quatrième spécialiste de mission n’est autre que Richard Branson, fondateur de Virgin Galactic. Pour ce vol, il endossera le rôle de l’ « astronaute » qui aura acheté son billet auprès de la compagnie. Il a suivi la formation de trois jours chez Virgin Galactic dont un vol acrobatique pour se familiariser avec les variations d’apesanteur. Son expérience va être utilisée pour améliorer le service proposé par la compagnie.

Sources

Sur le même sujet