Apollo 11: 50 ans - Partie 6

21-07-2019 Philippe VOLVERT

Il y a tout juste 50 ans, la mission Apollo 11 venait de se poser sur la Lune dans la Mer de la Tranquillité, sous le regard de 600 millions de téléspectateurs à travers le monde. Objectif : Fouler le sol lunaire.

Pour célébrer cet anniversaire, Destination Orbite compte mettre les petits plats dans les grands en proposant une série d'articles et interviews qui couvriront les huit jours de la mission Apollo 11.

21 juillet 1969

Après l'atterrissage d'Eagle sur la Lune, il était prévu que Neil A. Armstrong et Buzz E. Aldrin se reposent avant d'effectuer leur sortie extravéhiculaire. A la demande de ces derniers, la NASA modifie le programme et les autorise à sortir plus tôt.

Les deux astronautes commencent à se préparer un peu avant minuit en temps universel. Ils s'équipent du Portable Life Support System : système de survie portable qui regroupe toutes les fonctions vitales pour l'astronaute. C'est-à-dire un système qui sert au maintient de la pression dans la combinaison, à la fourniture en oxygène, à l'absorption du dioxyde de carbone, ...

A 02 heures 39 TU, l'écoutille du module lunaire est ouverte. Aussitôt, Armstrong s'extirpe du vaisseau. Alors qu'il descend de l'échelle qui longe l'un des pieds d'Eagle, il déploie une plate-forme de stockage où a été montée la caméra qui retransmettra en direct les premiers pas de l'homme sur la Lune.

Arrivé en bas de l'échelle, Armstrong pose son pied sur le patin du pied d'Eagle. Il s'arrête un instant pour donner une première description de l'aspérité de la surface lunaire qu'il compare à de la poudre.

A 02 heures 56 minutes et 15 secondes, Armstrong pose son pied gauche dans la poussière lunaire et prononce la phrase devenue historique « That's one small step for a man. One giant leap for Mankind » (C'est un petit pas pour un homme. Un bon de géant pour l'Humanité) .

Armstrong est rejoint quelques minutes plus tard par Aldrin. Ensemble, ils installent les instruments scientifiques, procèdent à la collecte d'échantillons de roches et prennent une série de photos. Tandis qu'Armstrong partira explorer le cratère qu'ils ont survolé juste avant de se poser, Aldrin testera différentes façons de se déplacer sur la Lune avec une gravité qui est six fois moindre que sur Terre.

Du côté symbolique de la mission, les astronautes déploient la bannière étoilée non loin du module lunaire et dévoile une plaque commémorative en acier inoxydable sur laquelle est gravé « Ici, des hommes de la planète Terre ont atterri sur la Lune - Juillet 1969 après J.C. Nous sommes venus en paix au nom de toute l'humanité» suivi de la signature des trois membres de l'équipage ainsi de celle du Président Nixon.

Nixon ne pouvait être absent de cet évènement historique. Alors que les deux astronautes poursuivent l'exploration du site d'atterrissage, ils sont interrompus par un appel provenant de la Terre. C'est le Président qui souhaite s'entretenir avec eux et les féliciter pour l'exploit réalisé.

A 05 heures 13 TU, Armstrong et Aldrin regagnent l'intérieur d'Eagle. La sortie lunaire aura duré officiellement 02 heures 31 minutes et 40 secondes. Après une séance de repos bien mérité, les astronautes décollent pour rejoindre Collins en orbite autour de la Lune. Les deux parties du vaisseau Apollo 11 s'amarrent l'un à l'autre le 21 juillet à 21 heures 35 TU.

Le lendemain, le module de service allume son moteur de façon à s'échapper de l'attraction lunaire et prendre la trajectoire qui le ramènera vers la Terre le 24 juillet.

Les premiers pas de l'homme sur la Lune

Version complète et restaurée de la sortie extravéhiculaire réalisée par Armstrong et Aldrin.

Sources

Sur le même sujet