Apollo 11: 50 ans - Partie 1

16-07-2019 Philippe VOLVERT

Il y a tout juste 50 ans, la mission Apollo 11 prenait son envol de Cape Canaveral avec trois astronautes à bord. Objectif : Se poser à la surface lunaire.

Pour célébrer cet anniversaire, Destination Orbite compte mettre les petits plats dans les grands en proposant une série d'articles et interviews qui couvriront les neuf jours de la mission Apollo 11.

16 juillet 1969

Il est exactement 13 heures 32 TU lorsque les 3 000 tonnes de la gigantesque fusée Saturn V s'arrachent du Kennedy Space Center. Près d'un million de personnes ont fait le déplacement pour voir le décollage du mastodonte et encourager les trois astronautes qui s'apprêtent à marquer de leurs empruntes l'Histoire de l'humanité.

L'équipage

L'équipage d'Apollo 11 est constitué de trois astronautes qui ont déjà volé dans l'espace:

Neil A. Armstrong, commandant de bord, est âgé de 38 ans. Apollo 11 est son second vol dans l'espace. En mars 1966, il faisait partie de l'équipage Gemini 8 avec David Scott. A cette occasion, ils réalisent le premier amarrage entre deux vaisseaux spatiaux. Amarrage qui faillit tourner au drame lorsque la capsule Gemini s'est mise à tournoyer à raison d'un tour/seconde. Le sang-froid d'Armstrong permet à l'équipage de revenir d'urgence sur Terre sain et sauf.

Aux côtés d'Armstrong, on trouve le pilote du module lunaire, l'astronaute Buzz E. Aldrin. Il est alors âgé de 38 ans. Lui aussi est un vétéran de l'espace, en ayant été membre de l'équipage de Gemini 12 en novembre 1966. Au cours de cette mission, Aldrin effectue trois sorties extravéhiculaires, totalisant 05 heures et 38 minutes d'activités extérieures.

Michaël Collins, le pilote du module de commande, est lui aussi âgé de 38 ans. Tout comme Armstrong et Aldrin, c'est un ancien du programme Gemini. Il vole sur la mission Gemini 10 en juillet 1966 au cours de laquelle, il effectue deux sorties dans l'espace.

La Saturn V

Pour rallier la Lune, la NASA avait besoin d'une super fusée. Saturn V a réalisé treize lancements, tous couronnés de succès. Aujourd'hui, elle demeure la fusée la plus haute (110 m de haut), la plus lourde (2 970 tonnes) et la plus puissante (35 100 kN de poussée) jamais mise en service. Elle détient le record de la plus grande capacité de charge utile en orbite terrestre basse (130 000 kg). Avec une telle capacité, elle était en mesure d'expédier une masse de 43 500 kg sur la Lune. Saturn V c'est aussi cinq moteurs F1 qui équipent le premier étage. Chacun d'eux consommait environ 3 tonnes d'ergols à la seconde. Les flammes dégagées par le premier étage mesuraient jusqu'à 500 m de long. Les vibrations au décollage étaient telles que les sismomètres installés à New-York ont pu les détecter!

Sur le même sujet