Aleksei Leonov, le premier piéton de l'espace n'est plus

11-10-2019 Philippe VOLVERT

Il s'était fait connaître en devenant le premier humain à s'aventurer hors de son vaisseau. Aleksei Leonov est décédé ce vendredi à Moscou à l'âge de 85 ans.

Aleksei Arkhipovich Leonov est né le 30 mai 1934 à Listvianka, commune urbaine de l'oblast d'Irkoutsk, au sud-est de la Russie. Il devient pilote de chasse en 1957 après avoir obtenu son diplôme à l'Ecole des Pilotes de l'Aviation Militaire Tchougouïev à Kharkov.

En mars 1960, il intègre le premier groupe de cosmonautes (TsPK 1) dans lequel on retrouve entre autre Yuri Gagarin. Après un entrainement intensif dans ce qui deviendra la Cité des Etoiles, il est sélectionné comme commandant de réserve pour la mission Vostok 5.

Son baptême de l'espace, il le fera à bord de Voskhod 2 en compagnie du cosmonaute Pavel Belyayev. Ils s'envolent le 18 mars 1965 depuis le cosmodrome de Baïkonour à bord d'une fusée Voskhod. En tant que pilote du vaisseau, Leonov est désigné pour être le premier homme à effectuer une sortie dans l'espace.

Revêtu de sa combinaison, Leonov s'extrait du vaisseau, retenu par un filin de 7 mètres de long. Il flottera hors de sa capsule durant une dizaine de minutes avant de la réintégrer non sans mal. Dans le vide spatial, sa combinaison s'est rigidifiée et le cosmonaute peine à se mouvoir pour rentrer à bord du vaisseau. Il est obligé faire tomber la pression dans son scaphandre pour retrouver un peu de maniabilité. Après moult efforts, il y parvient mais il est exténué. La première sortie extravéhiculaire aura duré 12 minutes. L'Union Soviétique dame le pion sur les Etats-Unis qui espéraient être les premiers à réaliser cet exploit. Le retour sur Terre sera chaotique et il faudra deux jours aux équipes de secours pour récupérer les deux cosmonautes qui ont atterri à 386 km de la zone prévue.

Après Voskhod 2, Leonov reprend son entraînement. Cette fois, c'est pour une mission autrement plus audacieuse, fouler le sol lunaire. En tant que commandant de son groupe de cosmonautes, il est pressenti pour être le premier homme à marcher sur la Lune mais les déboires du programme spatial soviétique le clouent au sol. Finalement, ce sont les Américains qui seront les premiers, et les seuls jusqu'à présent, à avoir envoyé des hommes sur la Lune. L'échec soviétique est passé sous silence et l'URSS se tourne vers les stations spatiales.

Leonov repart une dernière fois dans l'espace en juillet 1975 pour la mission Apollo-Soyouz, la première réalisée conjointement entre les Etats-Unis et l'Union Soviétique. Le vaisseau Soyuz 19 s'amarre durant deux jours au vaisseau Apollo.

En janvier 1982, il quitte le corps des cosmonautes mais pas le milieu du spatial. Il reste à la Cité des Etoiles où il occupe un poste de responsabilité jusqu'en 1991. L'année suivante, il quitte le service actif de l'Armée de l'Air russe au grade de Major-Général.

Leonov a été fait « Héros de l'Union Soviétique » en 1965 et 1975 après ses deux missions dans l'espace. Il totalise 7 jours et 33 minutes et 08 secondes d'expérience orbitale dont 12 minutes d'activité extravéhiculaire.

Leonov n'est pas que cosmonaute ou pilote militaire. C'est aussi un peintre dans l'âme. Tout comme l'astronaute américain Alan Bean, il a couché sur la toile son expérience dans l'espace. Ses oeuvres ont déjà été exposées dans des musées ou on servi de modèle pour des timbres commémoratifs.

Sources

Sur le même sujet