La lune Isonoe

01-01-2017 Philippe VOLVERT

Isonoe est membre du groupe Carme, une famille de satellites joviens qui ont des orbites et une apparence similaires et dont on pense qu'ils ont une origine commune. Le groupe a probablement commencé par un astéroïde de type D (peut-être de la famille Hilda ou des Troyens de Jupiter) qui a subi une collision le brisant en un certain nombre de morceaux, avant ou après avoir été capturé par la gravité de Jupiter. Le plus gros morceau restant (conservant encore 99 % de la masse du groupe) a été nommé « Carme » tandis que les plus petits morceaux sont devenus les 16 autres lunes du groupe Carme.

Toutes les lunes du groupe Carme sont rétrogrades, ce qui signifie qu'elles orbitent autour de Jupiter dans le sens inverse de la rotation de la planète. Leurs orbites sont également excentriques (elliptiques plutôt que circulaires) et très inclinées par rapport au plan équatorial de Jupiter. Elles sont toutes très similaires en couleur rouge clair sauf pour Kalyke, qui est considérablement plus rouge que les autres. Toutes ces caractéristiques soutiennent l'idée que les satellites du Carme ont commencé comme un astéroïde capturé, plutôt que de faire partie du système original de Jupiter. Aucun des membres du Carme n'est assez massif pour se transformer en sphère, ils sont donc probablement tous de forme irrégulière.

Isonoe a été découvert le 23 novembre 2000 par Scott S. Sheppard, David C. Jewitt, Yanga R. Fernandez et Eugene Magnier à l'observatoire du Mauna Kea à Hawaï et initialement baptisé S/2000 J6.

Sources

Sur le même sujet