Un rase-motte pour Cassini

05-10-2011 Philippe VOLVERT

La sonde américaine Cassini a survolé Encelade et ses jets de vapeurs et de glace le 01 octobre dernier. Au moment où elle s'est approchée le plus près de la surface de la lune glacée de Saturne, elle était à 100 km d'altitude. Ce rase-motte a été prévu pour que Cassini puisse utiliser certains de ses instruments, notamment le spectromètre d'ion et de masse, en vue d'analyser les jets.

A ce poste d'observation durant la rencontre, Cassini en a profité pour capturer des images haute résolution de ces jets émanant de la région polaire d'Encelade. L'image illustrant cet article montre ces jets et a une résolution de 1 km par pixel.

Les images prises lors de cette rencontre incluent des zones déjà photographiées lors des précédents survols. Cependant, pendant cette rencontre, la prise de vue multi spectrale de ces terrains s'est prolongée plus longtemps dans le domaine de l'ultra-violet du spectre électromagnétique que ce qui avait été fait précédemment réalisé à cette résolution.

En observant la surface dans l'ultraviolet, les scientifiques peuvent mieux distinguer la différence entre les matériaux et les ombres produites là où la différence est peu visible dans d'autres longueurs d'onde. Les scientifiques espèrent mieux comprendre comment les particules émises par les geysers agissent sur le type et l'âge des terrains.

Un autre survol d'Encelade par Cassini est programmé le 19 octobre prochain. Cependant, il ne sera pas tout aussi proche que ce qui a été réalisé samedi dernier. Cassini ne s'approchera au plus près d'Encelade qu'à 1 231 km de distance.

Sources

Sur le même sujet