Premier survol de Mercure par Messenger

13-01-2008 Véronique CHEVALIER

C'est en ce lundi 14 janvier que la sonde américaine Messenger aura rendez-vous avec Mercure qui n'a plus été côtoyée depuis plus de 30 ans.

En route depuis août 2004, Messenger sera la première sonde à se mettre en orbite autour de Mercure et seulement la deuxième à s'y intéresser. Mariner 10 l'avait survolée à trois reprises en 1974 et 1975, lors de son voyage vers Vénus, mais n'avait réussi à prendre des clichés que d'une petite moitié de la planète.

L'approche de ce lundi n'est pas définitive, elle servira de première assistance gravitationnelle (deux autres sont prévues en octobre 2008 et en septembre 2009) à la sonde de la NASA qui se fixera en orbite autour de Mercure en mars 2011 pour entamer une année d'étude approfondie de la planète. Les objectifs de cette mission sont nombreux, Mercure restant largement inconnue des scientifiques. Plus petite planète du Système Solaire mais aussi la plus proche de notre étoile (située à 58 millions de kilomètres du Soleil), elle reste difficilement observable et les images prises pas Mariner 10 de 45% du corps céleste nous le présente comme semblable à la Lune : un ensemble de cratères, de montagnes et de plaines non protégés par une atmosphère.

Ainsi, l'arrivée de Messenger, avec ses instruments performants, laisse augurer d'intéressantes découvertes. La sonde, capable de supporter des conditions extrêmes telles que des températures diurnes de 430°C et nocturnes de -170°C (à noter qu'un jour et une nuit sur Mercure correspondent chacun à trois mois terrestres), se focalisera, entre autres, sur l'analyse de la composition de sa surface, son champ magnétique, le voile de sodium qui la recouvre et tentera de déterminer si son noyau est solide ou liquide. Comme souvent, ce type d'observations permettra bien entendu de mieux cerner la planète elle-même mais offrira peut-être aussi de nouvelles réponses aux vieilles questions qui planent toujours sur la connaissance du Système Solaire tout entier.

Messenger devrait communiquer ses premières photographies rapprochées de Mercure dans les jours à venir pour plus de révélations sur cette mystérieuse planète.

Sur le même sujet