Oppy, c'est fini !

13-02-2019 Philippe VOLVERT

C'est désormais officiel ! La mission d'Opportunity est bel et bien terminée. Le rover martien n'avait plus donné signe de vie depuis le 10 juin 2018 alors qu'il subissait l'assaut d'une vaste tempête de poussière. Malgré les nombreuses tentatives pour renouer le contact, plus aucun signal ne parviendra de Mars. La décision de la NASA met un terme à une mission qui aura largement contribué à une meilleure compréhension de l'histoire géologique de la Planète Rouge.

Opportunity est lancé le 07 juillet 2003, quelques jours après son jumeau Spirit. Il se pose sur Mars le 25 janvier 2004 et plus précisément à Meridiani Planum, vaste plaine située sur l'équateur et s'étendant sur 1 100 km. Il a pour mission de trouver des signes de la présence d'eau liquide dans le passé martien et des conditions propices à la vie ! Certes, il n'est pas équipé pour dénicher la vie, mais il va permettre de faire de grands pas dans cette direction.

Conçu pour durer seulement 90 jours martiens et parcourir 1 000 mètres, Opportunity a largement dépassé toutes les attentes les plus optimistes en termes d'endurance, de retour scientifique et de longévité. En plus d'avoir dépassé son espérance de vie de 60 fois, le rover a parcouru plus de 45 km avant d'atteindre sa destination finale dans la vallée Perseverance sur le bord ouest du cratère Endeavour.

Dès ses premiers tours de roues, Opportunity a rallié un site géologique à un autre, traversant les dunes, d'anciens lits de rivière aujourd'hui asséché, grimpant des pentes pouvant atteindre 32 degrés, sondant le fond de cratères.

Le bilan scientifique d'Opportunity est à la hauteur de ses exploits techniques. Avec sa foreuse, il aura percé 52 roches pour en révéler les surfaces minérales en vue d'une analyse, il aura nettoyé 72 autres roches à l'aide de son pinceau pour une analyse spectrométrique et une imagerie détaillée au microscope.

Dans les premiers jours, le rover trouvera ce pourquoi il était venu en détectant de l'hématite, un minéral qui se forme dans l'eau. En explorant le cratère Endeavour, il découvre des veines de gypse, nouvelle preuve que de l'eau coulait entre les roches.

Alors que Spirit finit par s'enliser dans une dune où il finit par s'éteindre définitivement en 2010, Opportunity continue son chemin scientifique, apportant des preuves irréfutables que l'eau a bien un jour coulé sur la planète Mars.

Il y a tout juste un an, Opportunity fêtait son 5000ème jour passé sur Mars. Personne à la NASA n'imaginait que le vaillant rover vivait ses derniers jours. Début juin 2018, une gigantesque tempête de poussière s'abat sur la planète Rouge. Plus sévère que celle de 2007, elle obscurcit l'atmosphère pendant plusieurs semaines empêchant le rover de recharger ses batteries. Privé d'énergie, il se met en hibernation en attendant des jours meilleurs. La tempête finit par se dissiper mais Opportunity reste silencieux, probablement victime du froid qui aura eu raison de son électronique.

Opportunity n'est peut-être plus opérationnel, mais la NASA a toujours un rover en activité sur Mars. Curiosity continue son exploration du cratère Gale et devrait être rejoint dans deux ans par Mars 2020 et Exomars 2020. Deux missions ambitieuses qui franchiront un cap supplémentaire dans la recherche d'une vie passée voire présente sur la Planète Rouge.

Opportunity en chiffres

Depuis son atterrissage sur Mars, Opportunity aura passé 5 352 jours sur Mars, contre les 90 prévus. Il détient la plus grande distance parcourue sur un autre monde avec un véhicule à roues, soit 45,16 km. Durant sa mission, il aura eu l'occasion de prendre 217 594 images brutes avec ses différentes caméras.

Sources

Sur le même sujet