Mercure de passage devant le Soleil

11-11-2019 Philippe VOLVERT

C'est un spectacle rarissime auquel ont eu droit tous les passionnés du ciel avec le passage de la planète Mercure devant le Soleil. L'évènement, connu sous le nom de transit, se produit lorsque Mercure (c'est également vrai pour Vénus) passe directement entre la Terre et le Soleil. Durant quelques heures, il est possible de suivre le déplacement de la planète avec en arrière plan notre étoile.

Le phénomène est très rare puisqu'il ne se produit que treize fois par siècle. Le dernier transit de Mercure a eu lieu en 2016. Si vous n'avez pas pu voir celui d'aujourd'hui, il faudra vous armer de patience puisque le prochain n'aura pas lieu avant novembre 2032 !

La rareté des transits s'explique par le fait que l'orbite de Mercure autour du Soleil est plus inclinée que celle de la Terre, ce qui réduit les chances de voir régulièrement un alignement parfait entre les trois astres.

Le transit d'aujourd'hui était visible sur une large partie du globe, notamment depuis le continent américain, les océans Atlantique et Pacifique, la Nouvelle-Zélande, l'Europe, l'Afrique et l'Asie occidentale. Il a débuté à 12 heures 35 TU lorsque Mercure a commencé à traverser le disque solaire d'ouest en est. Il s'est achevé à 18 heures 08 TU.

Les plus chanceux ont pu observer le minuscule disque de Mercure - seulement 1/283 du diamètre apparent du Soleil - se déplacer le long de la surface solaire. Pour admirer le phénomène, il était impératif d'utiliser une optique grossissant au minimum 50x mais surtout porter une protection adéquate pour protéger ses yeux.

Les scientifiques utilisent les transits depuis longtemps pour étudier la façon dont les planètes et les étoiles se déplacent dans l'espace. Avec cette méthode, Edmund Halley est parvenu à déterminer distance absolue entre le Soleil et la planète Vénus lors des transits de 1761 et 1769. Aujourd'hui, les astronomes emploient la technique des transits pour détecter les exoplanètes, calculer leur taille, la distance qui les sépare de leur étoile et même obtenir des indices sur leur composition.

Sources

Sur le même sujet