MAVEN en route pour la planète Mars

19-11-2013 Philippe VOLVERT

La NASA vient de lancer une nouvelle mission d'exploration de la planète Mars. MAVEN s'est élancée de Cape Canaveral ce lundi à 18 heures 28 TU, juchée au sommet d'une fusée Atlas V. L'engin, d'un peu plus de 2 400 kg, arrivera à destination de la Planète Rouge le 22 septembre prochain au terme d'une croisière de 10 mois.

Alors que l'agence spatiale américaine dispose de plusieurs engins sur place, notamment les rovers Opprtunity et Curiosity ainsi que des orbiteurs MRO et Mars Odyssey, en quoi MAVEN pourrait révolutionner l'exploration martienne ? Comme son nom l'indique, Mars Atmosphere and Volatile EvolutioN va s'intéresser à l'atmosphère martienne et à son évolution. Ici, pas de caméras haute résolution embarquées mais une panoplie d'instruments scientifiques destinés à répondre à trois questions fondamentales :

  • Déterminer la structure et la composition de la haute atmosphère d'aujourd'hui et comprendre les processus qui la contrôle;
  • Déterminer le taux de perte des particules qui la compose et comprendre le mécanisme de cette perte;
  • Mesurer les propriétés et les processus qui permettront de déterminer les raisons de la perte des particules atmosphériques dans l'espace. Bien que moins spectaculaire qu'un rover dévalant les pentes sablonneuses de Mars, MAVEN n'en reste pas moins intéressante pour les planétologues qui souhaitent approfondir leurs connaissances sur l'environnement martien.

Inscrite dans le cadre du programme Scout de l'exploration martienne, MAVEN aura un an pour répondre à ses questions mais sa mission pourrait être prolongée au-delà de 2015 voire jusqu'en 2022. Pour se faire, elle est équipée de 8 instruments développés par les Universités du Colorado et de Californie et du centre spatial de Goddard. La sonde ne se limitera pas à sa mission scientifique. Elle servira également de relai entre la Terre et les engins présents à la surface de Mars.

Sur le même sujet