Lucy partira sur la fusée Atlas V

03-02-2019 Philippe VOLVERT

La NASA a choisi United Launch Alliance et sa fusée Atlas V pour envoyer dans l'espace sa nouvelle mission d'exploration des astéroïdes du système solaire.

Le contrat est évalué à 148,3 millions de dollars, un chiffre qui comprend le service de lancement et les autres coûts liés à la mission.

La sonde Lucy partira à bord d'une fusée Atlas V en configuration 401, version de base sans propulseurs d'appoint et une coiffe de 4 mètres de diamètre. Le lancement aura lieu depuis la base de Cape Canaveral en Floride pendant une période débute à partir du 16 octobre 2021 et qui s'étend sur plusieurs semaines. En cas de report au-delà de ce délai, une nouvelle opportunité se présentera un an plus tard.

Construite par Lockheed Martin, la sonde Lucy a pour mission d'étudier in situ l'astéroïde Donaldjohanson de la Ceinture principale et six astéroïdes troyens de Jupiter, astéroïdes gravitant en orbite autour du Soleil en deux groupes libres, l'un en avant de la planète géante (Eurybate, Polymèle, Leucos et Oros), l'autre derrière (Patrocle et sa lune Ménétios).

La sonde tire son nom de l'ancêtre humain fossilisé (appelé « Lucy » par ses découvreurs) relativement complet qui a révolutionné notre perception des origines humaines. A l'instar de Lucy, la sonde lèvera le voile les origines planétaires et de la formation du système solaire.

Lucy a été sélectionnée début janvier 2017 dans le cadre du programme Discovery, programme rassemblant les missions d'étude du système solaire à coût modéré. Elle sera équipée d'une caméra permettant la prise d'images panchromatiques à haute résolution, d'une caméra haute définition fonctionnant en lumière visible, d'un spectromètre imageur fonctionnant dans l'infrarouge et d'un spectromètre infrarouge thermique.

Le Goddard Spaceflight Center de la NASA assure la gestion du projet et le Southwest Research Institute à Boulder dans le Colorado sera en charge de la partie scientifique.

Sur le même sujet