L'Europe s'intéresse aux lunes de Jupiter

02-05-2012 Philippe VOLVERT

L'Agence Spatiale Européenne a annoncé avoir sélectionné sa mission Class L. Il s'agit de Jupiter Icy Moon Explorer, plus connue sous l'appellation JUICE. Son lancement est fixé pour juin 2022 à l'aide d'une fusée Ariane 5. Après un voyage de 7,5 ans qui s'apparentera plus à une partie de billard cosmique (3 survols de la Terre et 1 de Vénus), l'engin de 5 tonnes atteindrait l'orbite de Jupiter en janvier 2030. L'objectif principal de la mission est l'étude des plus grandes lunes de la planète géante. Io serait survolée à l'arrivée de JUICE puis ce serait au tour d'Europa d'être approchée à deux reprises. Callisto serait la lune suivante sur la liste et devrait avoir 9 rendez-vous avec la sonde. Rendez-vous qui permettront d'affiner la trajectoire de JUICE pour qu'elle puisse se placer en orbite autour de Ganymede en septembre 2032. L'étude approfondie de cette lune recouverte de glace devrait durer jusqu'en juin 2033, date retenue actuellement pour la fin de la mission. La sonde était en concurrence avec LISA et ATHENA. La première était destinée à l'observation des ondes gravitationnelles de basse fréquence depuis l'espace tandis que la seconde était un projet de télescope spatial à rayons X développé conjointement entre l'ESA et l'Agence Spatiale Japonaise.

Sur le même sujet