Fusion des 3 taches de Jupiter

20-07-2008 Véronique CHEVALIER

Au cours des derniers mois de mai, juin et juillet, Hubble, le célèbre télescope spatial, a pris des clichés de Jupiter illustrant la fusion inédite de ses trois taches, la Grande Tache Rouge, la Tache Rouge Junior et la Baby Tache Rouge. Les images montrent comment ces diverses taches se rejoignent dans la même latitude pour, finalement, ne plus former qu'une seule et grande tache.

La Grande Tache Rouge est en fait un énorme ouragan de 24 000 sur 11 000 km qui existe depuis au moins 200 à 350 ans. La force du vent de cet ouragan peut atteindre la vitesse vertigineuse de 483 km/h. Le rouge qui caractérise ce phénomène provient sans doute de la présence de phosphore ou de nitrates.

La Tache Rouge Junior est, elle, un anticyclone (une zone de haute pression dans laquelle des nuages se déplacent dans le sens contraire des aiguilles d'une montre) dont la taille équivaut à environ 70% celle de la Terre. Détectée par Hubble en 2000, elle est née de la jonction de trois petites tempêtes. Avant de virer au rouge, cette tache était de couleur blanche.

Quant à la Baby Tache Rouge, elle a été observée au début de l'année 2008. Il s'agit également d'un ouragan, nettement plus petit que ses confrères, et qui se situe dans la même latitude que la Grande Tache Rouge, à l'Ouest de celle-ci. Comme la Tache Rouge Junior, elle a d'abord été blanche et a ensuite pris une teinte rougeâtre.

Le fait que ces trois taches se soient manifestées assez soudainement laisse penser que Jupiter vit une époque de changement climatique avec un réchauffement du côté de l'Equateur et un refroidissement aux alentours du pôle Sud.

Les récentes photographies prises par Hubble détaillant le regroupement des taches joviennes permettront peut-être aux chercheurs de lever un voile sur l'activité et la longévité de la Grande Tache Rouge.

Sur le même sujet