Test réussi pour le moteur P120C

17-07-2018 Philippe VOLVERT

Après plusieurs reports, le moteur à propergols solide P120C a été testé lundi avec succès au Centre Spatial Guyanais.

Cet essai marque une étape importante dans le développement de la nouvelle génération de lanceurs européens. Il prouve que le P120C est apte à être utilisé sur VEGA-C en 2019 et sur Ariane 6 l'année suivante.

Tous les composants principaux du moteur tels que la tuyère, l'allumeur, le propergol solide et le boîtier isolé du moteur avaient été testés séparément. L'essai du jour permettait de valider le moteur complet une fois assemblé.

Durant 140 secondes, le P120C a délivré une poussée maximale de 4 650 kN, simulant un fonctionnement complet depuis le décollage jusqu'à la fin de la première phase de vol. Aucune anomalie n'a été constatée durant l'essai mais une analyse approfondie permettra de le confirmer. Il faudra plusieurs mois pour dépouiller les 600 données récoltées par les capteurs.

Le moteur P120C est long de 13,5 m pour 3,4 m de diamètre. Il est fabriqué à partir d'un matériau de composite de carbone et construit d'un seul bloc. Il contient 142 tonnes de propergols solides. C'est le plus gros moteur au monde du genre construit d'un seul segment. Il remplacera l'actuel P80 en tant que moteur du premier étage du VEGA-C et servira comme boosters sur Ariane 6.

Le test a été réalisé en collaboration entre l'ESA, l'agence spatiale française CNES et Europropulsion sous contrat avec Avio et ArianeGroup.

Le prochain tir statique sur le banc d'essai devrait avoir lieu à la fin de l'année avec un moteur de qualification P120C.

Sources

Sur le même sujet