SpaceX lance le satellite de télécommunications SES 12

04-06-2018 Philippe VOLVERT

Après plusieurs reports pour problèmes techniques, Falcon 9 a réussi la mise sur orbite du satellite de télécommunications SES 12. La fusée de SpaceX a décollé à 04 heures 49 TU de la base de Cape Canaveral. Environ une demi-heure après le lancement, le satellite était séparé sur une orbite de transfert géostationnaire.

Le premier étage étant d'un ancien modèle, aucune récupération n'a été faite. Il s'agissait du 56ème lancement d'une fusée Falcon 9 depuis sa mise en service en 2010 et le dixième rien que pour l'année 2018.

Le satellite SES 12

Propriété de la société luxembourgeoise SES, le satellite SES 12 a été conçu Airbus Defence and Space. Il utilise une plate-forme Eurostar-3000EOR équipée de 68 transpondeurs en bande Ku et 8 en bande Ka. La mase totale du satellite au décollage atteignait 5 300 kg. Doté d'un système d'un moteur ionique au xénon, il mettra plusieurs mois pour rejoindre son poste de travail, calé sur une orbite géostationnaire à 95 degrés de longitude Est. Opérationnel au début de l'année 2019, il remplacera NSS-6 qui arrive en fin de vie. Sa mission consistera à connecter les entreprises, les ménages, les avions et les navires au Moyen-Orient, en Asie-Pacifique et en Australie avec des services vidéo et de données à haut débit.

A l'origine, SES 12 devait être lancé par Ariane 5 mais en août 2017, la compagnie luxembourgeoise annonçait une permutation avec SES 14 prévu sur Falcon 9. Le changement de lanceurs et de créneaux de lancement pour ses deux satellites devait permettre d'améliorer la qualité et la continuité du service pour ses clients.

Sur le même sujet