Sea-Launch sort du rouge

27-10-2010 Philippe VOLVERT

C'est officiel désormais. La société Sea-Launch a réussi à sortir du rouge et la protection du Chapitre 11 de la loi américaine sur les faillites dans laquelle elle était entrée le 22 juin 2009.

Le plan de réorganisation a été approuvé par le Juge Brendan Shannon de la Court de faillites du Michigan le 27 juin dernier mais ce n'est que le 4 mois plus tard qu'il est devenu effectif.

Qu'y a-t-il de changer ? Au départ, Sea-Launch était détenue majoritairement par Boeing. Désormais, c'est Energia Overseas Ltd, filiale de RSC Energia (Russie) qui devient actionnaire majoritaire avec 85 % des parts et en investissant pour la coquette somme de 140 millions de dollars. Les 15% restants sont détenus par les créanciers chirographaires de Sea-Launch. Même si la Russie est désormais majoritaire dans la société, elle a fait savoir qu'elle comptait rester dans les installations initiales et profiter pleinement de la position favorable du site de lancement sur la ligne équatoriale dans le Pacifique.

Sources

Sur le même sujet