La dernière Delta IV Medium lancée avec succès

22-08-2019 Philippe VOLVERT

Une fusée Delta IV de la United Launch Alliance, transportant le satellite de géolocalisation GPS 3 SV02, a décollé de la rampe 37B de Cape Canaveral à 13 heures 06 TU. La séparation sur l'orbite visée a eu lieu un peu moins de deux heures après le départ des côtes de Floride.

Cette mission marquait le 29ème et dernier vol de la série des Delta IV Medium. Seule subsiste la version « Heavy » de la famille des Delta IV pour répondre aux besoins du Department of Defense jusqu'en 2023. Les fusées Atlas V, qui sont moins chères que les Delta IV, resteront opérationnelles jusqu'au milieu des années 2020. Toutes deux seront alors remplacées par Vulcan dont le premier vol est prévu à l'horizon 2021.

GPS nouvelle génération

Le satellite GPS 3 SV02, baptisé « Magellan », va utiliser son propre moteur pour circulariser son orbite à 20 000 km au-dessus de la Terre et rejoindre la constellation GPS. Au préalable à sa mise en service, il sera testé par les équipes au sol. Ce n'est que dans quelques mois qu'il intégrera le réseau en remplacement d'un satellite vieillissant, probablement GPS IIR-9 lancé en mars 2003.

La constellation est organisée autour de 24 satellites principaux qui assurent la disponibilité mondiale du GPS répartis en six plans orbitaux. A cela s'ajoute des satellites de rechange prêts à prendre la relève en cas de nécessité. A ce jour, le réseau comprend 31 engins en activité.

Lockheed Martin a été choisi en 2008 par l'US Air Force comme maître d'oeuvre des satellites GPS 3. Trente deux exemplaires ont été commandés, incluant 10 en version GPS 3 et 22 en version améliorée GPS 3F. Selon Maggie Sullivan, manager du programme GPS à l'US Air Force, le satellite lancé aujourd'hui aurait coûté 500 millions $ mais l'armée vise à réduire les coûts à 200 millions $ par satellite d'ici le lancement de GPS 3 SV10.

Sur le même sujet