La Chine place sur orbite un satellite de navigation

18-12-2010 Philippe VOLVERT

La Chine vient de réussir la mise sur orbite d'un nouveau satellite de navigation. Beidou 2I-2 a été lancé par une fusée Chang-Zheng 3A qui a pris son envol vendredi à 20 heures 20 TU depuis le centre spatial de Xichang. Ce satellite a été injecté sur une orbite de transfert géostationnaire à forte inclinaison ; 55°. Il est le septième élément du réseau de navigation par satellites que la Chine est en train de mettre en place. A ce jour, COMPASS comprend 4 satellites BD 2G sur orbite géostationnaire, 1 satellite (BD 2M) circulant sur une orbite dite Molniya (20 000 km d'altitude pour 55° d'inclinaison, accomplie en 12 heures) et depuis hier, 2 satellites BD 2I circulant sur une orbite géostationnaire inclinée de 55°. Lorsque le réseau sera complété, il comptera jusqu'à 35 satellites dont 4 sur l'orbite géostationnaire. Le système COMPASS est surtout conçu pour un service de navigation par satellite national offrant une précision allant jusqu'à 10 mètres. Cependant, il sera interopérable avec les autres systèmes GPS, GLONASS ou encore Galileo.

A noter que ce lancement était le 15ème effectué par la Chine cette année et dépasse pour la première fois les Etats-Unis en terme de mise sur orbite.

Sur le même sujet