Ariane lance deux satellites

29-10-2010 Philippe VOLVERT

Un nouveau succès à mettre sur le compte du lanceur européen. Ariane, la 197ème du nom, a été lancée ce jeudi à 21 heures 51 du Centre Spatial Guyanais de Kourou. Elle avait comme mission de placer sur orbite de transfert géostationnaire deux satellites qui représentaient une masse de 7 430 kg à placer. Pour cette mission, Arianespace a utilisé son cheval de bataille, la version ECA, dont c'était la 27ème utilisation. Un peu moins de 40 minutes après le décollage, Ariane plaçait ses passagers sur l'orbite visée.

Le premier est W3B pour le compte d'Eutelsat. Il a été construit par Thales Alenia Space et pesait au décollage 5 370 kg. W3B utilise une plate-forme Spacebus 4000C3 sur laquelle ont été montés 53 répéteurs en bande Ku et 3 répéteurs en bande Ka afin de fournir de la télévision numérique ainsi que des services de données et de haut débit pendant 15 ans. Il rejoindra sa position de travail par 16°Est et couvrira ainsi l'Europe, l'Afrique, le Moyen-Orient et l'Asie centrale. Au départ, ce satellite devait être lancé par une fusée chinoise Chang-Zheng. Mais après le tremblement de terre en Italie, il a été impossible de le terminer sans avoir recours à des composants américains. Composants qui n'ont plus permis d'utiliser la fusée chinoise. Eutelsat s'est alors tourné vers Ariane.

Le second passager est le japonais B-Sat 3b. Ce satellite de télévision directe a été construit dans les usines de Lockheed Martin Commercial Space Systems pour le compte de B-Sat. Au décollage, sa masse atteignait 2 060 kg. Ce satellite utilise une plate-forme A2100 A équipée de 12 répéteurs en bande Ku dont 8 fonctionnant simultanément. Après les tests habituels pour s'assurer de son bon fonctionnement, le satellite rejoindra sa position par 110° Ouest d'où il arrosera le Japon pendant 15 ans.

Sur le même sujet