La lune Rhea

01-01-2017 Philippe VOLVERT

Rhea (Rhéa) est considérée comme la plus grande lune de Saturne à faible densité. Une densité de 1,33 g/cm3 et un albédo de 0,6 indiquent que Rhea est composée essentiellement de glace englobant un noyau rocheux d'à peine un tiers de la masse la lune. Elle a beaucoup de points de similitude avec Dione, tant pour l'albédo que la variété de terrains ou encore la rotation synchrone qui fait que Rhea montre toujours la même face à Saturne. Les températures sur Rhea vont de -174°C au Soleil à -220°C à l'ombre.

La surface de Rhea est fortement cratérisée ce qui indique qu'il n'y a presque pas eu d'activités géologiques sur la lune depuis sa formation. On peut diviser la surface de Rhea en deux hémisphères. Le premier contient des cratères dépassant 40 km de diamètre. Le second, qui s'étend du pôle à l'équateur, ne contient aucun cratère supérieur à 40 km, ce qui indique qu'un évènement a produit ce surfaçage.

Rhea a été découverte par l'astronome italien, naturalisé français, Giovanni Domenico Cassini le 23 décembre 1672.

Sources

Sur le même sujet